Vestiaires saison 5 sur France 2 : le délire continue !

Résumé : Vestiaires, la mini-série déjantée qui fait prendre la tasse aux préjugés sur le handicap revient sur le petit écran pour une saison 5. Ses 40 épisodes sont diffusés du lundi au jeudi sur France 2 à 20h40, jusqu'au 13 janvier 2016.

Par , le 

Lire les réactions et réagissez !

C'est reparti pour une saison 5. Les trublions amphibies de la série Vestiaires, diffusée sur France 2, barbotent une fois encore dans un humour corrosif, avec la conviction qu'il faut « sourire » de tout et même du handicap. Alors lorsqu'une bande de handinageurs investit les vestiaires de leur club, c'est le délire assuré ! Ou un peu de tendresse, c'est selon l'humeur du maître-nageur ! Une prose no limit mais de l'autodérision avant tout puisque tous les comédiens de la troupe, à l'exception de la belle Caro (Anaïs Fabre), campant une amnésique suite à un AVC, sont handicapés. Le handicap en prime-time, il fallait oser. Pari réussi avec jusqu'à 4 millions de téléspectateurs l'an dernier.

Les coulisses du tournage

Handicap.fr a suivi ces OVNI du PAF jusque dans les coulisses du tournage. C'était en septembre 2015, dans les studios de Bègles, près de Bordeaux. On sent de la graine de voyous dans ces Vestiaires. Les vannes sont dégainées à la mitraillette et chacun en prend pour son grade, surtout lorsqu'on s'appelle Ramirez (joué par Luc Rodriguez, infirme moteur cérébral) la « mascotte » (victime ?) de la série, qui garde inlassablement le sourire. Adda Abdelli (Romy à l'écran), à l'origine du concept avec son comparse Fabrice Chanut, risque à tout moment l'overdose de calembours. Et les techniciens, rompus aux tournages plus conventionnels, semblent apprécier cette ambiance un peu atypique. Mais, sur le plateau, contre toute attente, l'humeur est professionnelle, concentrée et studieuse. Après le « Clap ! Ça tourne ! », plus question de prendre les choses à la légère. Une production sous pression puisqu'il faut boucler 40 épisodes en trois semaines mais qui n'altère en rien la fantaisie. Et cela se voit ; le plaisir de jouer est manifeste, pour les acteurs professionnels comme pour les amateurs (dans la vie, par exemple, Adda est comptable !)

Les guest fidèles au RV

Les guest sont cette année encore fidèles au rendez-vous : Pascal Légitimus ou Clémentine Célarié, la grande classe, parfaite dans son rôle de star aussi odieuse que glamour dont tous les nageurs raffolent. Josef Schovanec, autiste savant, apporte à la fiction toute sa saveur en « obsédé » de la poésie persane. Philippe Croizon, le nageur quadri-amputé est lui aussi de la partie, heureux d'avoir intronisé pour la première fois son « Mini moi », Théo Curin, jeune espoir de la natation française, quadri-amputé. Comme lors des saisons précédentes, ces épisodes témoignent d'une très grande liberté de ton. Les auteurs passent du tendre au burlesque, du poétique au politique. L'un d'eux parodie une comédie musicale en hommage à Jacques Demy, Les paraplégiques de Cherbourg.

Sur France 2 jusqu'au 13 janvier 2016

Pour cette 5ème saison, Vestiaires change d'horaire : du lundi au jeudi à 20h40 sur France 2, du 2 novembre 2015 au 13 janvier 2016 (mais également sur le web pour les épisodes déjà diffusés à l'antenne, lien ci-dessous). Deux minutes trente de félicité, au moment de digérer, tout risque d'hydrocution étant heureusement écarté ! Sans oublier la série dérivée, Vestiaires libérés, qui revisite l'Histoire du point de vue des personnes handicapées. L'astronaute Armstrong en fauteuil roulant remplacé par son cousin Neil, le capitaine Crochet qui réclame une allocation handicap, Jeanne d'Arc sourde comme un pot… Un parti-pris encore plus radical, plus décalé, à savourer sur le web (lien ci-dessous).

Lire les réactions et réagissez !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

Sur le web

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"


Commentaires

Réagissez à cet article

Le 01-02-2016 par marie-ange :
j'apprécie beaucoup la série "vestiaires"mais j'ai une remarque : pourquoi on n'y voit pas des femmes handicapées physique comme si un dernier tabou n'était pas levé (Caro est super mignonne)?
CORDIALEMENT
MA

Le 11-03-2016 par Robinet :
Bonjour,j'ai découvert cette série à l'automne dernier. Je trouve super cette mise en scène du handicap par des handicapés très saine. Ca aide à banaliser le handicap, et ça contribue à briser la glace entre valides et invalides. Je me rappelle ainsi d'un ami de fac, Gilbert Mougel, myopathe. On se relayait pour le trimballer. On l'appelait "Bébert à roulettes" et notre Bébert prenait lui-même son état à la rigolade. Bébert nous as quittés à la fin des années 90.

Le 13-06-2016 par lebon charentais :
je ne connaissais pas, je vais y participé !j'aime l'autodérition est sont humour qui va avec merci

Le 22-09-2017 par discrimination :
c'est peut-être un hasard, mais chaque fois que je tombe sur cette série sensée faire un vrai pied de nez au tabou du handicap, les seules femmes représentées sont toujours valides..pourquoi?on continue à faire de la discrimination en voulant en dénoncer une autre...c'est extrêmement blessant et ma petite fille de 7 ans,nous en a fait la remarque..

Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr