Le handicap déferle au Sonic protest festival !

Résumé : En situation de handicap, ils vont faire vibrer le Sonic protest festival du 7 au 17 mars 2018. Des artistes non normés, bruts, qui ont trouvé dans la musique le moyen de libérer leur énergie et d'exprimer leur talent. Chaud délirant !

Par , le 

Réagissez à cet article !

Son credo : les pratiques brutes de la musique. Avec la même envie d'alterner coups de griffes et caresses et de proposer un parcours dans les musiques et formes créatives non normées et audacieuses, Sonic protest revient pour une 14e édition du 7 au 17 mars 2018, à Paris et ailleurs (Nantes, Lausanne, Lyon, Albi…). Ne pas céder à la pression commerciale, ni à la dictature de l'actualité a toujours permis à ce festival francilien de faire les choses à sa façon et de s'imposer comme un rendez-vous à part et incontournable des musiques singulières. Des vieux, des jeunes, des têtes connues, des figures historiques, des jeunes pousses et des découvertes made in Protest : sa programmation est une gigantesque botte de foin dans laquelle toutes les aiguilles sont bonnes à trouver. Et, parmi elles, il y aussi des artistes en situation de handicap.

Le handicap au cœur de la création

Tout a commencé en 2003 avec la venue en Europe du groupe argentin Les Reynols et de Miguel, son charismatique chanteur et percussionniste trisomique. Depuis, la part accordée aux artistes « singuliers » a toujours été au cœur de la programmation, en accueillant notamment Pertti Kurikan Nimipaivat, un combo punk-rock finlandais réputé pour avoir tenté le concours de l'Eurovision en 2015. En 2018, ce festival invite, entre autres, Mohammed Lamouri, musicien malvoyant dont le synthé bricolé et la voix chancelante auront sans doute tiré des larmes à ceux qui fréquentent la ligne 2 du métro parisien.

Des rencontres internationales

Depuis 2013, Sonic protest a développé le double projet Harry's (groupe de musique de personnes autistes) et Radio Tisto (émission bimensuelle qu'ils animent sur Radio Libertaire 89.4 FM dans le cadre de l'opération « Culture à l'hôpital »). Cette collaboration a donné naissance à 11 concerts en France et aux Pays-Bas, un album, des rencontres avec des dizaines d'artistes internationaux, une trentaine d'émissions de radio et la fabrication d'un instrumentarium adapté. Ces multiples expériences ont amené l'association à rencontrer de plus en plus d'acteurs du monde du handicap psychique et mental. Lors de la 13e édition du festival, en 2017, étaient organisées les premières « Rencontres internationales autour de pratiques brutes de la musique ». En 2018, elles auront lieu les 9 et 10 mars au Centre Barbara FGO, à Paris 18 : deux jours d'ateliers, des tables rondes et de concerts sur cette approche singulière.

Une expo musique brut et handicap

Par ailleurs, du 7 au 17 mars, l'exposition Sonic Protest s'installe à la Médiathèque musicale de Paris (Forum des Halles). Cette expo autour des « Pratiques brutes de la musique, musique libre et handicap » propose un panorama représentatif de différents projets issus des quatre coins du monde, développés avec des personnes porteuses de handicap psychique et/ou mental à l'aide de divers supports : bornes d'écoute audio, vidéo, reproductions d'écrits et exposition graphique. Elle est soutenue par Entreprendre pour aider, un fonds de dotation qui, via l'art, aide et soulage les personnes atteintes de troubles psychiques et mentaux.

Plusieurs évènements ponctueront cette expo. Quelques RV à ne pas manquer… Le 14 mars, la rencontre publique avec les Harry's. Le 15 mars, à 18h, le showcase d'Astéréotypie, un groupe composé d'artistes autistes, qui présentera quelques titres de son nouvel album L'énergie positive des dieux (article en lien ci-dessous).

Réagissez à cet article !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Actus sur Handicap.fr

Sur le web

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"


Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr