Vidéo : sourde de naissance, elle entend pour la 1ère fois !

Résumé : Joanne Milne est sourde depuis sa naissance. A 40 ans, grâce à des implants qui traduisent les sons en impulsions électriques, elle entend pour la 1ère fois. Emotion totale pour cette vidéo vue déjà 3 millions de fois.

Par , le 

Réagissez à cet article !

C'est le rush sur le net pour venir découvrir une séquence particulièrement émouvante. Cette vidéo a déjà été vue plus de 3 millions de fois depuis sa mise en ligne le 27 mars 2014. On y voit Joanne Milne, une Britannique, être saisie par l'émotion puis fondre en larme car, à 40 ans, elle entend pour la première fois. Elle est atteinte de la maladie d'Usher, une maladie génétique rare qui associe une surdité neurosensorielle généralement congénitale et une rétinite pigmentaire entraînant la perte progressive de la vision.

Un moment bouleversant

Mais, en février 2014, des médecins de l'hôpital Queen Elizabeth, à Birmingham, lui ont posé des implants cochléaires (électroniques). Après un délai de quatre semaines, nécessaire pour s'assurer que l'opération s'est bien passée, Joanne a enfin pu mettre ses implants en route. Sa maman était dans la salle et a filmé ce moment bouleversant. Sa fille « entend » pour la toute première fois de sa vie. L'infirmière prévient : « Ça peut être un peu éprouvant au début ».

Des sons traduits en impulsions électriques

Ne pas confondre implants cochléaires et prothèse auditive traditionnelle qui n'est qu'un amplificateur des sons naturels. Dans le système d'implant, un microphone installé à l'arrière de l'oreille capte les sons qui sont ensuite traduits en impulsions électriques directement transmises au nerf auditif. C'est une fonction d'alerte qui permet désormais à Joanne de percevoir des sensations sonores, sans que l'on puisse vraiment prétendre qu'elle a recouvré l'audition.

Une audition partielle

En dépit de l'émotion suscitée par sa réaction, il est très peu probable qu'elle puisse un jour interpréter ce qu'elle entend désormais. Son cerveau s'est construit sans sons durant les premières années de sa vie et, en termes de communication, a mis en place des mécanismes compensatoires qui passent par la vue et le toucher. Il faudra donc du temps à Joanne pour apprendre à dissocier l'immense diversité de bruits et à les enregistrer dans la bibliothèque de son cerveau.

Réagissez à cet article !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"


Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr

Découvrir Autonom-ease - notre sélection de produits et de solutions pour vous et vos proches