Places de stationnement "handicapés" : un élu agressé !

Résumé : Un élu d'une ville du Rhône frappé au visage car il tente de faire respecter l'usage des places de stationnement pour personnes handicapées. Un fait-divers de l'incivilité qui, pour une fois, n'est pas passé sous silence...

Par , le 

Lire les réactions et réagissez !

C'est le fait-divers dont tout le monde parle. La semaine dernière, l'épouse de Louis Soulier, conseiller municipal délégué à la sécurité de la municipalité de Givors (Rhône), proteste contre un automobiliste qui s'est garé sur une place réservée aux personnes handicapées alors qu'il semble, en apparence, avoir l'usage de tous ses membres. D'autant plus que d'autres places sont disponibles à proximité. L'homme ainsi interpelé se met en colère, insulte l'élu qui est venu à la rescousse de sa femme en le menaçant de faire intervenir la police, puis le frappe au visage avant de s'enfuir. Diagnostic affligeant : triple fracture du plancher orbital, 15 jours d'interruption de travail et une opération dans les jours prochains.

Sans raison...


Rapidement identifié, l'auteur des coups a été interpellé à son domicile de Tupins-et-Semons. Placé en garde à vue, il a intégralement reconnu les faits sans les expliquer. Âgé de 27 ans, l'homme, connu pour une dégradation de bien public en 2006, est convoqué devant le tribunal correctionnel de Lyon le 31 octobre prochain. Il est poursuivi pour violences volontaires aggravées sur une personne chargée de mission de service public.

Soutien ministériel


Après s'être entretenue avec Louis Soulier au téléphone, Marie-Arlette Carlotti, ministre déléguée en charge des personnes handicapées et de la lutte contre l'exclusion s'est déclarée choquée par cette agression. « L'engagement pour la reconnaissance des personnes handicapées dans la cité se mène aussi de manière très concrète, en refusant les gestes d'incivilité. Louis Soulier et sa femme ont fait preuve de beaucoup de courage et d'un sens exemplaire de la justice. La violence qu'ils ont subie en retour est inacceptable. »

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Handicap.fr. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, sans accord. »

Lire les réactions et réagissez !  


Commentaires

Réagissez à cet article

Le 20-09-2012 par vero263 :
pas suprise du tout. Mon mari et moi nous nous faisons insulter tous les lundis et mardis devant le collège car on vire les cons sur la place handicapée. Pour info,un fils et un mari invalide.

Le 20-09-2012 par f.ch :
Concernée par la question (un enfant handicapé moteur en fauteuil), je ne peux pas m'empêcher d'intervenir lorsque je vois que sur une place réservée se garent des personnes visiblement non concernés par le handicap. du " mais j'en ai pour 5 min" à " qu'est-ce que t'as pauvre C...", j'ai droit à toute la palette... et quasiment jamais de " oh excusez moi, je pars de suite et je ferai désormais attention"... alors oui, il faut refuser les actes d'incivilité, mais que faire face à ces personnes, appeler la police ? je doute qu'elle se déplace systématiquement et rapidement... un gros autocollant sur le parebrise pour rappeler que la place est réservée... pourquoi pas ! et peut être un stage collé dans un fauteuil pendant une journée... pour voir ce que ça peut faire de ne pas pouvoir se garer à proximité du lieu où l'on doit aller.

Le 20-09-2012 par LEVASSEUR Daniel :
J'ai déjà été confronté en "qualité" de handicapé mais, heureusement, le "resquilleur" a quitté les lieux sans autre réaction que verbale.

Le 21-09-2012 par CHIKH Mohamed :
Je souhaite un très bon rétablissement pour le monsieur agressé et je le félicite pour son courage. J'espère que ce fait divers attire l'attention des responsables et prendre aussi leur responsabilités

Le 22-09-2012 par cadre52 :
Eh oui c'est monnaie courante, ce genre de comportement, en ce qui me concerne j'ai la chance de ne pas être appareillé à ce jour et je n'abuse pas de cette autorisation, si une place est disponible à proximité je laisse la place disponible.Mais on ne peux pas pour autant passer à côté d'une mobilité difficile, si quelqu'un a la réponse, un député a déposé un projet de loi excluant des paiements les places de parking réservées estimant que les points de paiement étaient éloignés des points de stationnement et difficiles d'accès. Qu'en est-il ? ces places sont elles exonérées de paiement Comment aujourd'hui dans une résidence privée même sociale faire respecter un quota de places réservées de parking.
Merci pour les réponses pour ceux qui les ont.
Bonne soirée et bon courage à tous

Le 04-10-2012 par eric :
c'est malheureusement trop courant de nos jours. Je suis moi-même handicapé, mais à moins de 80 % ce qui ne m'autorise pas l'accès de ces places, malgré un réel besoin, mais je le respecte totalement. Peut-être faudrait il inventer un badge à mettre dans le véhicule qui actionnerait l'ouverture d'un blocage anti-égoïste (pour rester poli face à ce genre d'individu) !!! Je reste persuader que comme cet élu, nous devons nous battre contre ces personnes.

Le 28-12-2012 par chipolata :
Les personnes handicapées doivent-elles toujours se battre seules? Si l'état faisait respecter la loi, les choses seraient peut-être plus faciles, mais il semble qu'en France, on peut impunément stationner sur des emplacements réservés ou utiliser de fausses cartes de stationnement sans que personne y trouve à redire!

Le 15-01-2013 par mandin :
je suis handicapée, et je constate l'incivilité permanente a ce sujet. J'ai pu discuter avec un agent de la circulation, sur la prolifération de ces fausses cartes de stationnements c'est aussi sur se sujet qu'il faut se pencher; facile de faire un photocopie !!!!

Le 03-06-2013 par francis :
il n y a pas que de fausses cartes il y a aussi les valides qui utilisent les cartes de la famille ou de personnes handicapé(es)nous devriont avoir le droit de poser des autocolants sur leurs vitres et de pouvoir leurs mettres des pv ainssi que de les augmenter a 200.00 euros

Le 16-09-2014 par BERTON :
EXIGER DU MINISTRE QU'UN FICHIER NATIONAL DE NUMEROTATION DES CARTES SOIT CREE AVEC DUREE DE VALIDITE - DU MEME GENRE QUE LES PLAQUES DE VOITURES. L ATTRIBUTION DES CARTES PAR LES MAISONS DES HANDICAPES SE FERAIENT COMME LES PREFECTURES.LES FORCES DE POLICES POURRAIENT ACCEDER VIA INFORMATIQUE A CE FICHIER NATIONAL. PEUT ETRE ENVISAGER UNE SORTE DE CODE BARRES INDIVIDUEL.
A ETUDIER

Le 10-09-2015 par dudu :
Mais que font les politiques,les gendarmes et la police.Il ne sont pas concerné alors il s'en foute...Dommage

Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr

Découvrir Autonom-ease - notre sélection de produits et de solutions pour vous et vos proches