Dyslexie : ces stylos qui vocalisent les textes !

Résumé : En matière d'inclusion scolaire, plusieurs sociétés développent des modèles de stylo numérique de plus en plus sophistiqués, destinés à faciliter le quotidien et le parcours scolaire des personnes dyslexiques. Exemple avec deux produits distincts

Par , le 

Lire les réactions et réagissez !

En cas de difficulté de lecture, les personnes dyslexiques se heurtent à de nombreux obstacles dans leur parcours scolaire et universitaire, puis dans toutes les situations du quotidien où la lecture assidue s'impose. Afin d'apporter une solution simple d'utilisation et non stigmatisante aux élèves concernés, plusieurs sociétés ont mis au point des modèles de stylo électronique autonome.

Reconnaissance optique d'un texte

C'est le cas d'Exam Reader, élaboré par Mysoft, spécialisée dans les solutions d'aides à la rédaction. Le principe ? Le texte est surligné ligne par ligne ou à l'intérieur d'une ligne. Analysé grâce à la reconnaissance optique de caractères, il est lu à voix-haute par une synthèse vocale, à écouter via le haut-parleur intégré ou des écouteurs. « Plusieurs lignes peuvent donc être mémorisées et lues d'un seul trait si c'est plus approprié », expliquent ses concepteurs. Parmi les paramétrages possibles, la vitesse de lecture peut être réglée en plus de la langue de prononciation. Léger (il ne pèse que 48 grammes), ce stylo s'adapte à toutes les situations, quel que soit l'âge, pour les droitiers comme les gauchers selon l'option choisie. Un dispositif facile à transporter, idéal pour prendre rapidement connaissance de la nature du texte, comprendre les consignes ou questions posées lors d'un examen.

Un scribe numérique ultra-performant 

Dans le même état d'esprit, la société IRIS a mis au point un modèle comparable, baptisé IRISPen Air 7. Comme Exam Reader, ce surligneur numérique plus léger (28 grammes) et sans fil surligne et encode dans un ordinateur tous types de textes (imprimés de journaux, magazines, factures, lettres…) Également équipé d'un système de synthèse vocale, il convertit le texte en fichier audio à écouter n'importe où. Une sorte de scribe numérique ultra-performant ! Dans les deux cas, l'occasion est donnée aux personnes avec des troubles dys de sélectionner du texte clairement et de personnaliser l'outil. Côté budget, compter de 150 à 260 euros selon le modèle.

Des cours d'orthographe adaptés

Soucieux de rendre la lecture plus inclusive à ceux qui y ont moins facilement accès, d'autres professionnels se mettent à adapter leurs interfaces. On pense au Projet Voltaire, spécialisé dans les cours d'orthographe en ligne. En 2016, le site a amélioré ses conditions d'accès pour les personnes dyslexiques en dotant sa plateforme d'un « mode dys » (mis au point grâce à l'association Aidodys) avec caractères surlignés, mise en valeur de la ponctuation et exercices adaptés (article complet en lien ci-dessous). Des outils nécessaires pour faire avancer l'inclusion et apporter plus de solutions aux personnes dyslexiques en phase d'apprentissage.

© IRIS / Mysoft

Lire les réactions et réagissez !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

Sur le web

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Aimée Le Goff, journaliste Handicap.fr"


Commentaires

Réagissez à cet article

Le 16-10-2017 par HenriGaly :
Dans cet article on ne donne que les informations fournies par les fabricants...

Il faut rester prudent, et tester avant d'acheter si on veut éviter d'être très déçu. Ne pas oublier que la reconnaissance de caractères à 100 % n'existe pas !

Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr