Simplification en cas de handicap: des droits acquis à vie?

Résumé : Le député Adrien Taquet devait plancher sur la simplification des démarches des personnes handicapées. Il remet son rapport "Plus simple la vie" avec 113 propositions : fusion de l'AAH et de l'ASI, droits acquis à vie...

Par , le 

Lire les réactions et réagissez !

Le système de prestations sociales en faveur des personnes handicapées est "illisible" et il y a "urgence à le simplifier", affirme le député Adrien Taquet dans un rapport (287 pages ! en lien ci-dessous) réalisé avec Jean-François Serres, membre du Conseil économique, social et environnemental (Cese), remis le 28 mai 2018 au Premier ministre Edouard Philippe. Ils sont ainsi plus de 10 000 Français à avoir témoigné dans le cadre d'une consultation en ligne et 78 personnes à avoir été auditionnées. Les deux rédacteurs ont par ailleurs convié 71 députés de tous bords à visiter 44 MDPH (article en lien ci-dessous).

Rendre les droits effectifs

113 propositions au total pour "restaurer les conditions de la confiance". "Parce que plus de 10 millions de personnes sont aujourd'hui concernées par le handicap et subissent quotidiennement la complexité et la lenteur des démarches administratives", explique le Premier ministre dans un communiqué, il a demandé aux rapporteurs de proposer des solutions concrètes de simplification des démarches administratives et de fluidification des parcours des personnes en situation de handicap. "Il ne s'agit pas de créer de nouveaux droits mais de rendre effectifs ceux qui existent déjà et peuvent générer des ruptures et de l'insatisfaction", a fait valoir le député LREM lors d'une table-ronde à Matignon, en présence également des secrétaires d'État chargés des Personnes handicapées et de la Fonction publique, Sophie Cluzel et Olivier Dussopt.

Sans limitation de durée

Il faut "mettre fin à la défiance de l'administration vis-à-vis des personnes en situation de handicap, qui doivent justifier de leur handicap tous les deux ou trois ans, c'est inadmissible", a poursuivi M. Taquet. Ainsi, il est préconisé de conférer l'allocation d'éducation de l'enfant handicapé (AEEH) et l'allocation adulte handicapé (AAH) "sans limitation de durée" aux personnes dont le handicap, au-delà d'un taux d'incapacité de 80%, n'évoluera pas positivement. Pour les bénéficiaires de l'AAH "à vie", la reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé (RQTH) et la Carte mobilité seraient également attribuées "automatiquement et sans limite de durée". "Autiste, je le suis pour toute ma vie, alors c'est surprenant, même incohérent, de devoir en apporter la preuve régulièrement", a témoigné Karen Butin, 42 ans, répondante de la consultation en ligne lancée en amont du rapport et invitée à Matignon.

Les prestations de compensation

Adrien Taquet veut notamment "refondre le système de compensation à destination des enfants". Jusqu'à 20 ans, il existe deux prestations -la prestation de compensation du handicap (PCH) et l'allocation d'éducation de l'enfant handicapé (AEEH)- dont "le rôle et le statut sont flous et se confondent", explique-t-il.

Fusion de l'AAH et de l'ASI

Le rapport plaide aussi pour la fusion des minima sociaux pour les adultes handicapés (AAH) et en invalidité (ASI), dans le cadre d'un "rapprochement" entre les deux régimes.

Simplifier l'attribution de la PCH

Adrien Taquet propose par ailleurs de "simplifier le mode d'attribution de la PCH". Cette aide, qui peut financer un emploi à domicile ou des travaux, serait ainsi versée sur facture et non plus sur devis. Il demande en outre de "supprimer la barrière d'âge" qui empêche les personnes âgées de 75 ans et plus de bénéficier de la PCH. Proposition qui a d'ailleurs déjà été adoptée par l'Assemblée nationale le 17 mai 2018 (article en lien ci-dessous). Sur la question de la compensation, le chef du gouvernement a dit vouloir "des travaux plus approfondis et une concertation des acteurs concernés". 

Rompre l'isolement

Autre priorité pour les rapporteurs : rompre l'isolement. "Il y a plus d'un million de personnes handicapées qui n'ont pas accès à l'emploi, vivent dans l'isolement social et sont comme assignées à résidence", a souligné Jean-François Serres, plaidant pour un maillage territorial "d'équipes citoyennes" constituées de bénévoles.

Et maintenant ?

"Les mesures proposées, parce qu'elles ont été construites directement avec et pour les usagers, visent à améliorer le quotidien des personnes en situation de handicap et de leur famille", assure le gouvernement. Il affirme que "certaines ont vocation à être mises en œuvre rapidement", par exemple lorsqu'elles "mettent fin aux démarches administratives obligeant les personnes à apporter en permanence les preuves de leur handicap, même lorsque cela est inutile". D'autres nécessiteront des travaux plus approfondis et une concertation des acteurs concernés. Ces travaux s'inscriront, d'une part dans le projet d'Action publique 2022 qui vise à simplifier et améliorer les services publics, d'autre part dans le grand chantier de construction d'une société inclusive, que le gouvernement qualifie de "fil rouge" de son action depuis plus d'un an.

Lire les réactions et réagissez !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Actus sur Handicap.fr

Sur le web

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"


Commentaires

Réagissez à cet article

Le 29-05-2018 par memee :
je souhaite que votre amendement soit voté. merci

Le 29-05-2018 par BOUSSAROQUE RICHARD Andrée :
De l'espoir lors de la lecture de ces propositions ...Vivement que tout handicapé puisse être compris et accompagné humainement comme tout autre citoyen. Ce n'est pas le cas à ce jour en raison de la complexité des démarches pour l'obtention de ce qui lui est dû. Merci de poursuivre en vous assurant que l'exécution des nouveaux textes est effectif sur le terrain .

Le 29-05-2018 par christine labrousse :
Handicapée depuis 20 ans par une sclérose en plaque, je serai contente de ne plus avoir à justifier tous les 5 ans de mon handicap à la MDPH afin d'avoir mes 2 cartes CMI, merci de cette initiative.

Le 29-05-2018 par Henri Galy :
Fusion de l'AAH et de l'ASI

Le rapport plaide aussi pour la fusion des minima sociaux pour les adultes handicapés (AAH) et en invalidité (ASI), dans le cadre d'un "rapprochement" entre les deux régimes.

Attention : comment va se faire ce « rapprochement » ? Rappelons que l'ASI est récupérable sur succession et pas l'AAH… il ne faudrait pas que le rapprochement se fasse sur la base de l'ASI !

Le 29-05-2018 par Emy :
Le souvenir de n avoir perçu des indemnités que tardivement et de m en être par la suite passé plus de six mois au moment du renouvellement que de tracas

Le 29-05-2018 par Domelmat :
Bonjour,
Il faudrait que les élus travaillent avec les parents d'enfants porteurs d'handicap. Moi je peux vous donner plusieurs solutions pour simplifier les choses.
Dominique BRION

Le 31-05-2018 par thiphanie :
Bonjour,
J'ai ma fille qui est malentendante malheureusement elle n'est pas reconnu à plus de 80% mais la maladie qu'elle a peut s'agraver donc il faudrait revoir le traitement intégrale de vos dossiers et non pas que ceux à plus de 80%.

Le 31-05-2018 par lea :
Il est anormal de remplir des dossiers à chaque renouvellement dallocations pour des personnes de plus de 80% dhandicap depuis des années, certains médecins naiment pas les remplir.

Le 31-05-2018 par Wil :
Simplifier oui. Ma conjointe et moi somme AH. Ma conjointe vient de rencontrer un médecin mdph qui lui à préciser quelle été inapte aux travaille. Donc on c'est posé la question pourquois le médecin la passe pas invalide?! Le médecin nous à rep que sa devient plus rare de mettre les gens invalide. La mdph à sorti à ma conjointe avant renouvellement que si elle été pas inscrit à pôle emploi, Elle aurait plus l'ahh. En espérant qu'elle soit à 80%. Ce n'ai pas facile d'assumer son handicap et en plus il faut ce justifier. Pareil avec leurs déclarations trimestriels qui est casse couille. Le handicap ne se voit pas forcément et donc c'est très compliqué avec autres usagers. Pour ma part j'espère sincèrement avoir au moin la carte de stationnement et pourquois pas être reconnu à 80%.

Le 31-05-2018 par Handic@pée :
Et comme d'habitude, aucun mot, aucune mesure pour les PENSIONNES D'INVALIDITE !!! C'est honteur, écoeurant !

Le 31-05-2018 par NAOMIE :
Ce serait effectivement une bonne chose, cela fait 20ans que je me bats pour ma fille qui a une maladie génétique rare que Necker m'a validé mais qui n'est pas reconnue pourtant ma fille ne peut plus suivre d'étude et est sous tutuelle. ELLE a et nous avons nous parent toujours à ce justifier CE N'EST PAS NOTRE FAUTE et NOTRE FILLE n'EST PAS UNE DELINQUANTE!

Le 31-05-2018 par Jolion :
Ce rapport n'est qu'une petite avancée, il faut que tout soit égal à tous ayant les mêmes droits serait de supprimer le moins de 80% et mettre tous les personnes en situation de handicap au même rang au delà de 50% et inapte au travail. Je ne vois pas pourquoi autant de différence, la fusion doit s'effectuer sur la même lignée pour tous.

Il faut donner plus de pouvoir aux MDPH et que ce soit eux qui gèrent la situation des personnes en situation de handicap avec les services des Préfectures.

Dans ce rapport rien n'existe pour les personnes en situation de handicap lors d'un divorce, je trouve surprenant que ce sujet ne soit pas abordé dans ce rapport afin que le ou la conjointe ne soit lésé dans les affaires de partages par les Notaires et Juges,

Concernant les cartes il faut qu'elles soient délivrées à vie à tous.

Le 31-05-2018 par Li :
Bonjour à tous,

Avoir un handicap c'est déjà compliqué au quotidien.

Au niveau administratif c'est le parcours du combattant pour remplir les dossiers : jargon spécifique, une quantité de documents à fournir, déplacements...quel que soit l organisme.

Or, il serait plus simple de mettre au point un système cloud qui leur permettrait d accéder rapidement à notre dossier en ligne. il n y aurait plus qu'à rajouter certains documents si besoin.

Faire et refaire les démarches pour prouver notre handicap, c'est une forme de maltraitance.c est éprouvant physiquement et moralement.

Mes enfants et moi-meme avons le syndrome d Ehlers Danlos, c'est un handicap qui n est pas forcément visible.

Le dysfonctionnement des tissus conjonctifs font effet domino sur tout l organisme, c est compliqué au Quotidien.

Se marrer, apprécier les petites choses du quotidien, me rend heureuse même si ce n'est pas toujours facile tous les jours.

Bizz bizz à vous tous

Le 31-05-2018 par hdmarcel :
Refaire tout un tas de papiers tout les 5 ans, quelle galère, et 1 an et demi d'attente, c'est honteux et onéreux pour tous.

Le 31-05-2018 par Sisi :
J'ai un handicap de naissance, mais reconnu depuis 2005, j'ai 55 ans et ne peux partir à la retraite anticipée même en prouvant ce bras atrophie.Je souhaite qu'une loi privilégié tous les handicapees

Le 01-06-2018 par Elo :
C'est atroce de devoir demander tous les 5 ans à vos Dr de refaire des justificatifs, d'être dans la hantise de ne pas être renouvelée. Ne pas être renouvelée, sans motif (passer de la case handicap de 51% à 80% à la case handicap à 50%) simplement pour ne plus avoir accès à l'AAH et faire baisser les quotas. Devoir aller au tribunal, réunir une nouvelle fois tous les documents, raconter sa vie pitoyable, son inexistance de vie sociale, s'entendre dire que nous n'aurons jamais de vie professionnelle, et certainement n'aurons jamais droit à aucun pret , donc en conclusion aucune projection d'une vie meilleure. Jamais.

Le 01-06-2018 par Elo :
Expliquer qu'on ne souhaite pas profiter de la société, que l'on aimerai pourtant en faire partie à part entiere, et que l'AAH ne nous permet pas d'avoir une vie sociale, elle ne nous permet même pas d'avoir accès à tous les soins. Elle nous permet juste de survivre. Etre exténuée de se battre, contre le regard des autres, les préjugés des administrations qui ne suspectent qu'un fraudeur potentiel, la maladie et les effets secondaires des traitements de celle ci, les fins de mois difficiles et les projets impossibles. Et après ces années de batailles juridiques, avoir gain de cause. Entre temps, cela a été la misère, la vie au RSA, l'horreur, la déchéance, l'isolement et la honte. Voilà on a gagné!Enfin... pour l'instant, car dans 3 ans, il faudra remettre ça!

Le 01-06-2018 par GIOVANNINI :
A quand aussi le statut reconnu et rémunéré de "parents aidants"pour les parents d'enfants autistes (ou autre handicap). Je suis maman d'un enfant autiste qui est scolarisé à mi-temps, en attente d'une place en SESSAD depuis 2 ans. Mon mari est enseignant avec un emploi du temps bien rempli. Je ne peux travailler que le matin de 9h30 à 12h. Donc dur dur de trouver un métier qui corresponde. Et pour faire comprendre ça à Pôle Emploi ce n'est pas facile !!!!! A part vous menacer de radiation si vous ne justifiez pas pourquoi vous refusez l'offre d'emploi qu'ils vous proposent.....Je peux vous dire que les fins de mois sont difficiles, malgré les versements de la MDPH.

Le 02-06-2018 par isabella :
Mon fils 18ans n'a pas de Lycée depuis 3ans,le rectorat comme d'autres service me propose l' CAP,ou lycée avec 38 éléves dans la classe,MON FILS ASPERGER avec troubles de l'attention de concentration,dys et motricité fine,il doit aller en classe a petit effectif moins de 18 élèves dans la classe ou le mieux en individuel, problème qui paie le professeur, pas le rectorat pas la MDPH , pas moi alors qui??? mon fils souhaite travailler dans la finance,sa passion les échecs il a était 7em et 20em de France et capitaine d'échecs a 13ans, STOP de mettre non enfants simporte ou.

Le 02-06-2018 par laurence :
il est inadmissible que les personnes handicapées doivent ainsi justifier tous les deux, trois ans, de leur incapacité.. sachant que l'handicap ne disparaîtra jamais, sachant le combat quotidien, ce serait une mesure juste et de bon sens que de donner un droit acquis à vie pour les personnes handicapées touchées dans leur quotidien et à vie, ce n'est pas une faveur mais une juste reconnaissance, ras le bol de toutes ces tracasseries administratives à renouveler depuis la naissance de mon enfant, pour son handicap qui sera toujours là, et qui ne disparaîtra par magie.. alors oui des droits acquis à vie pour toutes les personnes handicapées.

Le 04-06-2018 par X0x0 :
Depuis deux ans dans une région où aucun médecin n'accepte de nouveau client. Il est impossible de faire renouveler ma carte de stationnement.
Et certains médecins facturent 30 à 80€ l'attestation MDPH comment faire quand on a comme seul revenu une pension d'invalidité de 414€ pour toute une famille...

Car la pension d'invalidité se fixe sur le dernier emploi même s'il était à mi temps pour des raisons évidentes de début de maladie.

Pourquoi des certificats médicaux sont demandés la MDPH ne peut elle pas faire son diagnostic puisque nous repassons devant un médecin ?

Le 05-06-2018 par Oustelandt :
Mon fils est atteint de psychose infantile. Cela fait 32 ans que je remplis toujours les mêmes dossiers. Lorsque ce n' est pas l' aah, c est le renouvellement de tutelle puis son placement etc.De plus placé en Belgique, cela ne me simplifie pas la tâche mais les services administratifs n en ont rien à faire. Il serait temps que les choses changent mais pour le moment c est de pire en pire.

Le 05-06-2018 par ULYSSE :
Si les gens "normaux" devaient justifier de leur "normalité"tous les 3ou 5 ans, je pense que ça les gaverait, mais nous les handicapés ...

Le 06-06-2018 par LilooLouise :
Il y a urgence à créer un véritable plan Handicap, dans nôtre pays.
Les handicapés ont droit à la dignité. Non à nôtre indifférence politique.

Le 07-06-2018 par jeudi :
c'est une bonne initiative de penser à réformer le système de financement des handicapés .pour ma part je perçois la pension d'invalidité depuis un peu plus d'un an qui est très faible avec un complément de l'aah qui m'a été demandé de transformer en asi .de ce fait depuis fin mars le dossier est à l'étude et je ne perçois que une partie des indemnitées d'où la galère pour finir la fin de mois.J'espère que les indemnisations seront revalorisées a la hausse par la caf.

Le 13-06-2018 par gadenc :
Que dire de la loi instaurée par François Mitterand en 1981 qui prive une personne handicapée de toucher, lors de son passage à la retraite d'au moins ce qu'il a touché en rente d'invalidité. Au lieu de cela, dans de nombreux cas, la personne handicapée voit ses revenus divisés par deux pour la seconde fois dans sa vie. Quelques députés ont planché sur le sujet, mais sans plus. C'est assez odieux.

Le 21-06-2018 par Michelleph :
Bonjour,
Pourquoi ne pas avoir la possibilité de partir à la retraite à 55 ans pour des personnes qui n'ont pas la reconnaissance de travailleurs handicapés depuis assez longtemps ?

Le 21-06-2018 par Nat33 :
Je suis bipolaire et je dois justifier tout les deux ans que je suis toujours malade et que celle-ci est toujours invalidante au quotidien avec des traitements lourds.
J espère qu il y aura une réelle avancée et que nous les personnes handicapées et peu un porte l handicap puisse être reconnues à vie....

Le 24-06-2018 par ninil :
ilms ont profiter des handicapes dans ce pays , faut laisser les droits entier pour les couples marie' et deplafoner les revenue .

Le 24-06-2018 par fred76 :
Je viens de recevoir mes carte mobilité intrusion et mobilité stationnement avec comme date échéance 2118 !
Ainsi que mes droits AAH et invalidité à 80 % pour 20 ans.
Oufff beaucoup moins de démarches à faire !
MERCI

Le 28-06-2018 par Havret :
Bonjour,
Depuis 1998, je dois refaire ce même dossier tous les 5 ans . ET à chacun , c'est des pièces du dossier qui s'égarent, des délais d'attente,qui dépassent la date limite : interruption des paiements.Je n'ai plus la force de me battre!!!
f Havret

Le 29-06-2018 par ghor :
dossier remis a la mdph depuis 4 mois pour renouvellement deja 80 % sdp permanent pas de reponse

Le 02-07-2018 par soso :
je trouve inadmissible de devoir refaire tout les ans le dossier pour pouvoir vivre désâment avec plusieurs handicape physique reconnue entre 50 et 79% MERCI

Le 07-07-2018 par combe :
Je suis bénéficiaire de l'aah à +80% et la caf a suspendu mon aah depuis 1 an et demi, m'obligeant à prendre l'aspa que j'ai refusée.
Je suis allée au tribunal et j'ai perdu!
La caf a détourné la loi. Si on est né avant 1955, on a plus droit à l'aah. Celle-ci n'est accordée que pour les personnes nées après 1955, c'est vraiment injuste et honteux !
La France, le pays des Droits de l'Homme ?

Le 12-07-2018 par Doro :
Tout les ans pour notre fils, il faut faire des demandes
Là c ergo. ..Et tjours une attente de 6 mois
Parfois envie de tout lâcher

Le 14-07-2018 par chana62 :
cela serait genial car je refais un dossier mdph a ma fille tous les 3 ans alors que ma fille est polyhandicapé a 80% depuis sa naissance et 9mois d attente pour une reponse mdph et de plus coupé des paiements pendant ce temp ou alors etre convoqué devant un medecin qui declaré que tels personne doit etre reconnue a vie cela desengorgeré au niveau de la mdph pour tous les autres dossier

Le 15-07-2018 par Lina :
Bonjour, Il faudrait aussi revoir les refus d aah pour les personnes qui ont obtenues un accord lannée Précédente par lexpert Du tribunal des contentieux et de l'incapacité
Arrêter les démarches inutiles et les attentes inutiles
Tout ça car le médecin MDPH ne reconnaît pas le diagnostique de lexpert ....

Le 15-07-2018 par Abigael :
On.parle.de.l AAH ..mais les personnes qui touchent une pension.d'invalidité ???? On se.trouve où nous dans tout sa ????

Le 16-07-2018 par Victorine26 :
Bonjour moi mon mari suite à un accident de la en 85 après 40 jours de coma reconstruction de la jambe doc problème de mobilité de langage et de mémoire la mdph ne le reconnaît pas a 80%. On refait le dossier régulièrement et impossible d être vu par un médecin de la mdph
Donc voilà alors qu' il y en a qui sont reconnu a 80% pour dépression je ne sais plus comment faire

Le 16-07-2018 par Tatale :
Une pensée svp pour les personnes en situation d'handicap à la suite d'un accident de travail

Le 17-07-2018 par Anne :
ohlàlà pourvu que ça passe! une maladie génétique on n'en guérit pas alors pourquoi la justifier tous les deux ans?! pas les mêmes prestations pour la même maladie selon le département, est-ce normal?! merci M. TAQUET! vous nous amenez de la joie dans le combat pour notre fille de 3 ans!

Le 19-07-2018 par MCH :
Bravo pour cette démarche, on ne guérit pas d'une maladie générique rare et etre obligé de se justifier tous les 2 ans, pour obtenir une aide est déprimant compte-tenu de l'investissement à fournir pour la vie quotidienne. Le taux d'immenisation devrait également être homonégéniser sur tout le territoire. Dans le cas de maladie rare complexe, comme le syndrome de Prader-Willi, ce taux devrait systématiquement être à 80% compte-tenu de la surveillance bienveillante requise.

Le 11-08-2018 par Bellegarde :
Bonjour j aimerais avoir des avis de personnes ayant le syndrome cerebelleux car j en suis atteinte depuis plus de 4 ans. Une amélioration est elle possible ? Merci de votre réponse

Le 11-09-2018 par igor :
Nous sommes les parents de 2 enfants handicapés âgés de 23 et 20 ans l'un est sourd profond (titulaire d'une carte d'invalidité au taux de 80 % avec besoin d'accompagnement, l'autre était également titulaire de cette même carte, il est porteur du syndrome de Prader Willy anomalie du chromosome 15.

Depuis qu'il a pris 20 ans la MDPH considère que son état s'est amélioré alors qu'il ne pourra jamais être autonome. Comment expliquer cela ? notre fille sourde est beaucoup plus autonome que notre fils et la MDPH vient de rejeter notre demande de renouvellement de la carte d'invalidité à 80 % ce qui est à nos yeux, incompréhensible, nous avons contesté cette décision. Nous avons rencontré aujourd'hui le médecin de la MDPH mais quelle décision sortira du "chapeau" ? Faudra t il aller devant le tribunal administratif ?
Nous sommes des parents usés, par les tracasseries administratives.

Je vous en conjure! Faites que cela soit plus simple, Aidez nous !

Le 14-09-2018 par David :
Je suis moi même concerné par le soucis j'ai le droit a des aide mais j'ai a peine la force de me battre pour payé mon loyer est les aides j'ai plus de courage pour courir..

Le 14-09-2018 par Rico :
Je pense qu il y a beaucoup a revoir au niveau MDPH il est vrai et bien vrai que l' handicap est la a vie les dossiers les cartes de stationnement et les cartes prioritaire devrait être délivrée une bonne fois pour toute a vie cela éviterait toute les pagaille dans les MDPH et cela ferait des énormes économies nationale donc faite le nécessaire rapidement et il serait bien de mettre l aah a la valeur du SMIC égalité pour tous prenez en bonne note

Le 15-09-2018 par Moi74 :
Ce serait bien en tant reconnu handicapés qu'on soit marié ou pas que la pension Mdph sois toujours effective je trouve inadmissible de nous enlever sous prétexte on sois en couples ou marié cela n'enlève en rien notre handicap il faudrait que les mentalité change

Le 17-09-2018 par Brijam :
La France est, de tout temps, un pays marqué par l'arrogance, la discrimination (ici, il y a lieu de parler de ségrégation, au sens littéral du terme), le colonialisme et la fermeture. La violence faite au personnes handicapées ne doit pas se demander: elle se prend. Lorsque les droits humains, tellement proclamés, sont ouvertement bafoués. Il n'y a pas de simples "tracasseries"(ne minimisons pas), mais des violences à personnes, institutionnalisées, installées et intégrées par la plupart.
La France doit être condamnée et le pseudo "pouvoir médical"remis à sa place. Portons plainte chaque fois que cela s'avère nécessaire, battons-nous.
Je suis curieuse de savoir si ce message sera jugé "tendancieux" par la modération.

Le 25-10-2018 par mama :
plus besoin de faire tous les 5 ans nos papiers pour la mdph surtout quand on est handicapée on le reste a vie

Le 25-10-2018 par marie :
Le 25-10-2018
Je suis en retraite,depuis
je perd 70 euros par mois car je dépends maintenant de l'arco et agirc....pourquoi?
ma sclérose en plaques n'a pas disparu le jour de ma retraite hélas,je suis quand même pénalisée par le système.
Personne n'a pensé que les handicapés vieillissait eux aussi,que la maladie ne partait pas le jour de la retraite.

Le 25-10-2018 par aida :
je continue d'attendre depuis décembre 2017 que mon dossier soit réexaminer pour que l'on me rétablisse le taux de handicap qui est le mien puisque brusquement mon taux est passé de 80 et plus à moins de 50 alors que mon état de santé se détériore.

Le 08-11-2018 par Marie-claude :
Atteinte d'une sclérose en plaques depuis 2002, pour moi c'est déjà très difficile de faire face à cette maladie et de prouver mon handicap tous les 5 ans auprès de la MDPH est c'est encore plus difficile moi e je me sens humilitée. Donc c'est une très bonne chose.

Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr