Des médicaments non lucratifs : une première en France !

Résumé : Grâce à un nouveau décret " médicaments de thérapie innovante " : Généthon, le laboratoire de l'AFM-Téléthon, va pouvoir commercialiser des produits issus de sa recherche. Une première à but non lucratif !

Par , le 

Réagissez à cet article !

L'AFM-Téléthon et son laboratoire Généthon se félicitent de la parution, le 8 novembre 2012, au Journal Officiel, du décret (n° 2012-1236) relatif aux médicaments de thérapie innovante. Très attendu, depuis l'adoption de la loi du 22 mars 2011, il autorise les organismes à but non lucratif à devenir établissements pharmaceutiques. Dans les prochains jours, Généthon déposera son dossier de demande d'accréditation auprès de l'Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM).

Couronné en octobre dernier par le Prix Galien France 2012, Généthon est aujourd'hui l'un des leaders mondiaux de la thérapie génique des maladies rares, de la recherche à la validation clinique. Ce laboratoire, créé en 1990 par une association de malades, l'AFM-Téléthon, et financé à 90% par les dons du Téléthon, a été le premier laboratoire à but non lucratif à recevoir cette prestigieuse distinction.

Grâce au décret paru ce jour, Généthon va pouvoir accélérer la production de médicaments de thérapie génique pour les essais sur l'homme, à travers son centre, Généthon Bioprod, qui dispose de la plus importante capacité de production au monde dans ce domaine.

Décret :  http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000026588856&dateTexte=&categorieLien=id

" Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Handicap.fr. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, sans accord. "

Réagissez à cet article !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Tous les liens


Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr