Tim Adolphe, le Guépard blanc montre les crocs sur le 400m

Résumé : Malgré sa blessure aux Jeux de Rio sur le 100 m, Timothée Adolphe, non-voyant, entre sur la piste le 16 septembre 2016 à 22h36. Sur le 400 m, aux côtés de son guide, Fadil, à qui il accorde une confiance " aveugle ". Conversation à deux voix !

Par , le 

Réagissez à cet article !


Parce qu'il est aveugle, Timothée Adolphe court en binôme. Un guide, ou plutôt deux, on ne sait jamais, si l'un d'eux se blessait. L'un s'appelle Jeffrey John et était dans les starting-blocks à Rio le 10 septembre sur le 100 m, course qui n'a malheureusement pas été couronnée de succès puisque, dans les premiers mètres, Timothée se blesse à l'épaule. L'autre, c'est Fadil Bellaabouss, en lice pour un deuxième round, cette fois-ci sur le 400 m à 22h36 précises ce vendredi 16 septembre 2016 (heure France). Fadil a beau plaisanter en affirmant qu'il a été choisi parce qu'il était le « plus beau », ce sont surtout ses performances qui ont fait la différence. Une « pointure » lui aussi : 17 fois champion de France et vice-champion d'Europe sur cette distance.

Rétrécir le fossé avec les valides

Celui que l'on surnomme « Fadil le missile » était promis à un bel avenir sportif jusqu'à ce que deux accidents, à quelques années d'intervalle, l'un de voiture puis une fracture du tibia, ne ternissent sa carrière. Ces revers ne lui ôtent pourtant pas l'envie de poursuivre l'aventure. Il dit avoir été « séduit par le parcours de Tim et sa folle envie folle de réussir ». Le « charme » opère de façon réciproque. « J'essaie aussi de faire un gros travail pour rétrécir le fossé entre le monde des athlètes « valides » et handicapés, explique Fadil. J'en ai fait une mission personnelle ! ». Ce fossé, il dit l'avoir ressenti à l'Insep (Institut supérieur du sport), en dépit de toute logique puisque, selon lui, il est manifeste que Timothée s'entraîne bien plus sérieusement que beaucoup de valides.

Faire retentir la Marseillaise

Lorsque Fadil ne partage pas la piste avec son partenaire, il continue à la fouler de son côté. Parce qu'un guide a lui aussi des défis à relever ; il lui faut être plus rapide, avec deux secondes de marge. Mais, une fois leurs mains scellées par la cordelette, les deux athlètes ne font plus qu'un, jusqu'à la ligne d'arrivée où le sprinteur non-voyant doit devancer son guide. Fort de son palmarès, Fadil visait une qualif pour les JO de Rio, à titre perso, mentionnant qu'il n'était jamais arrivé qu'un guide s'aligne dans les deux catégories. « C'est dire à quel point ce voyage est fort, explique-t-il. Et j'ai d'autant plus à partager avec quelqu'un qui est devenu mon ami. » Il n'a qu'un objectif : « Faire retentir la Marseillaise ! » Malgré ses médailles, elle n'a jamais été jouée pour lui. « Et j'aurais ainsi l'impression d'avoir inscrit mon nom dans l'histoire du sport français ». Déter le monsieur, et c'est tant mieux ! Car, selon Timothée, « l'incidence du guide est énorme et Fadil a le potentiel pour m'amener vers un meilleur chrono. Il est rare que des athlètes qui font d'aussi belles performances acceptent d'être guides (ndlr : même si on se souvient de la présence d'Usain Bolt aux côtés de l'athlète brésilienne malvoyante Terezinha Guilhermina lors d'une démo en 2015). J'espère que son exemple fera naître d'autres vocations ».


Avant la grande course, en étapes (séries à 22h36 le 16, demi-finales vers 3h30 le 17 et finale le 18 septembre à 3h48, en direct sur France 4 ou France 2 selon l'horaire), en espérant le sacre, quelques bonus (ci dessous) pour suivre la piste de celui que l'on surnomme le « Guépard blanc »…

Tim et ses titres
A 26 ans, Timothée Adolphe, non-voyant (catégorie T11) s'est fait un nom sur les pistes du monde entier. Double champion et triple recordman d'Europe sur 100, 200 et 400 m, médaillé de bronze aux mondiaux 2013 et 2015 sur 400 m. Il disputait à Rio ses premiers Jeux paralympiques.

Tim et ses chiens
Baltic a pris sa retraite en décembre 2015. Un chien d'assistance sans aucune prétention sportive : « Il ne court pas. Il n'aime pas ça, confie son maître ». Après près de 10 ans de bons et loyaux services, il laisse sa place à Jappeloup. Nom de cheval mais tempérament de chien. Le golden croisé berger feu et noir ne sera pas du voyage à Rio. Son maître a préféré lui épargné les contraintes d'un climat chaud et humide. Et puis, question intendance, ce n'était pas top ; 15 jours à Rio ce sont au minimum 8 kilos de croquettes car pas question de manger « local ». « Ce chien c'est une éponge à émotion, confie Timothée. Pas envie de le perturber en le laissant seul dans la chambre ». Le nouveau venu restera donc avec Baltic pour suivre les performances de son maître au frais et devant la télé.

Tim et son « challenge »
Il est l'un des lauréats du programme Challenge 2015 de la Fondation FDJ (Française des Jeux) qui vise à soutenir des athlètes de haut niveau prometteurs. La bourse accordée lui permet de financer ses déplacements en compétition mais également ceux de ses guides. D'autant qu'en tant que sprinter, il vise les pays chauds lors de ses phases de préparation. Des voyages longue distance et jusqu'à 5 personnes pour le seconder.

Tim et son livre
En mai 2016, sort un livre intitulé « Réussir, la détermination de Timothée Adolphe, sprinter », par Redwane Telha, éditions Ateliers Henry Dougier, 12 euros, 128 pages (fiche complète en lien ci-dessous).

Réagissez à cet article !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Handicap.fr. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, sans accord. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"


Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr

Découvrir Autonom-ease - notre sélection de produits et de solutions pour vous et vos proches