Vendée Globe 2020 : le 1er skipper handi en solitaire ?

Résumé : Skipper de haut niveau, privé d'une main, vainqueur du Tour de France à la voile 2017, Damien Seguin se lance le défi de parcourir le monde en solitaire lors du Vendée Globe 2020... et de rejoindre le podium. Un challenge sportif de taille.

Par , le 

Réagissez à cet article !

Athlète de haut niveau depuis 1998, Damien Seguin, né sans main gauche, est issu de la filière d'excellence de la Fédération française de voile. Sacré quatre fois champion du monde et deux fois champion paralympique, le sportif a fait ses preuves plus d'une fois au sein d'équipages ultra pro. Son prochain défi ? Le Vendée Globe 2020. Ambitieux, Damien souhaite à cette occasion obtenir le titre de premier skipper handicapé à parcourir le monde en solitaire, sans escale… et rejoindre le podium.

Une affaire d'experts

« J'ai d'ores et déjà embarqué mon association Des pieds et des mains dans l'aventure ainsi que de nombreuses personnalités qui partagent mes engagements », annonce le sportif. L'association Des pieds et des mains vise l'intégration des personnes en situation de handicap par le biais du sport et notamment de la voile. Pour réaliser son rêve, Damien remplit désormais tous les critères : équipage d'experts, bateau dernière génération et préparation physique optimale, à programmer sur quatre ans. De ce fait, ce Vendée Globe 2020 constituera une première pour sensibiliser sportifs et grand public à l'inclusion du handicap dans la société.

Déconstruire les stéréotypes

« Aujourd'hui encore, de nombreux jeunes en situation de handicap subissent des décrochages dans leur parcours scolaire ou étudiant (autocensure, orientations stéréotypées, freins financiers…). Il est important que chacun se mobilise pour déconstruire les stéréotypes, lever les freins à l'emploi et favoriser l'intégration », affirme le skipper, soutenu notamment par la ministre des Sports Laura Flessel et le triple champion olympique Tony Estanguet. Pour ces raisons, Damien Seguin et l'équipe qui l'accompagne dans ce défi comptent mettre en place, durant les quatre années à venir, diverses opérations de sensibilisation avec, en fil rouge, « l'idée qu'à travers la pratique d'activités sportives, valides et handicapés peuvent mener à terme des projets extraordinaires, reposants sur l'envie, l'apprentissage et le partage ».

Une info positive et inspirante

« Nous voulons impliquer des partenaires engagés et déterminés qui souhaitent faire  bouger les lignes de la transition énergétique tant en interne qu'en externe », poursuit navigateur, à la recherche de sponsors. Pour cela, le bateau qui prendra part à la course sera écoresponsable, avec moteur 100% électrique, production et stockage en énergie, tri, recyclage des déchets à l'arrivée et production d'eau douce avec dessalinisateur à bord. Des mesures idéales pour en faire un « véritable média au service d'une information positive et inspirante ». À suivre de près !

© Jean-Mario Liot / ASO / Facebook

Réagissez à cet article !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

Sur le web

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Aimée Le Goff, journaliste Handicap.fr"


Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr