Un petit coup de main ?

Résumé : Foin de morale ou de complexe, les hommes et les femmes handicapés ont aussi droit aux relations sexuelles même si leur corps est devenu défaillant. Médicaments, prothèses ou accessoires peuvent pallier à ces déficiences.

Par , le 

[B1]Les médicaments[E1]

[B2]Le Viagra ®[E2]: La célèbre petite pilule bleue reste la star des palliatifs à l'érection. Son utilisation est simple est efficace dans plus de 80% des cas.

[B2]AndroGel ®[E2] : ce produit nous vient des Etats-Unis et il attend son autorisation de mise sur le marché. Facilement utilisable par les personnes qui s'auto-sondent. Aucune information sur son coût ni sur sa prise en charge par la Sécu. AndroGel pallie les déficiences en testostérone. Son efficacité et sa simplicité d'utilisation séduisent même certaines femmes. Mais il n'est pas sans risques .

[B2]Muse ® [E2] : Sous forme d'une petite ampoule plastique, il permet l'injection d'un gel actif dans l'urètre. Il faut ensuit masser légèrement la verge pour faire pénétrer le principe actif dans les tissus. La réaction se produit au bout d'une vingtaine de minutes.

[B2]Uprima ®[E2] : c'est le dernier né ! Traitement de l 'impuissance par voie buccale. Une pastille qu'on place sous la langue, d'où sa rapidité d' action (15 mn). Il agit au niveau du cerveau contrairement au Viagra qui a un effet sur le flux sanguin.
[B2]Ixense ® [E2] : même principe que l'Uprima

[B2]Nuviva ®[E2] débarque bientôt tout comme le [B2]Cialis ®[E2] qui promettent une efficacité de 36 heures !

[B2]Viagra pour femme [E2] : il est encore à l'étude.

[B1]Les aides humaines[E1]

[B2]Prostituées et prostitués [E2] : c'est une pratique courante aux Pays-Bas, pays qui a toujours été à la pointe des avancées en matière sexuelle, mais c'est encore tabou en France. C'est aussi une pratique chère et tout de même peu satisfaisante.

[B2]Les bénévoles [E2] : il y en aux Pays-Bas où des associations de bénévoles se sont créées pour donner du plaisir sexuel aux personnes handicapées. En France, il n' y a pas d' équivalent, hormis sans doute quelques initiatives personnelles. Internet peut jouer un rôle important dans la propagation de ces services.

[B1]Les accessoires[E1]

[B2]Le vibromasseur [E2] : on peut en trouver en sex-shops, ou bien pour les timides, mais aussi pour ceux ou celles qui ont des difficultés de déplacement, sur Internet ou dans des catalogues de VPC. Le matériel est un peu cher.

[B2]Les prothèses [E2] : il s'agit des tuteurs rigides ou semi-rigides insérés en permanence dans chacun des deux corps caverneux. Le principe est de redonner à la verge une rigidité la plus proche des conditions physiologiques. Il ne faut pas oublier le dispositifs avec une pompe qui permet d'offrir le volume d'une érection normale. Il est dans ce cas nécessaire de passer par une intervention chirurgicale, sans possibilité de retour aux fonctions naturelles.

[B2]La pompe à dépression [E2] : composée d'un tube et d'une pompe manuelle ou électrique. Vous introduisez le pénis dans le tube et la pompe créée une dépression qui active le flux sanguin dans la verge. Le dispositif permet de placer ensuite un caoutchouc à la base de la verge pour maintenir l'érection.

Attention la majorité de ces procédés sont a effectuer sous surveillance médicale et en respectant strictement les consignes d'usage. Aucun de ces traitements n'est remboursé par la sécurité sociale et leur coût souvent prohibitif. A bon entendeur !

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr