Sexualité, fratrie: deux publications pour voir le handicap autrement

Résumé : La revue Etre Handicap information publie un dossier sur la sexualité des personnes handicapées qui veut 'briser les tabous', tandis que les éditions Autrement se penchent sur le handicap au sein des fratries.

Par , le 

PARIS, 17 sept 2005 (AFP) - "Parce que nous avons tous le droit au plaisir, au désir... Etre handicap information a choisi de rompre le silence pour parler avec pudeur d'un sujet tabou", explique le bimestriel daté de septembre-octobre, disponible dans les maisons de la presse.
Le dossier aborde la question sous plusieurs angles : rencontre sur le net, rééducation sexuelle après un accident de la moelle épinière, service "d'aide sexuelle directe" en Suisse ("approche sensuelle et sexuelle du corps handicapé pratiquée par une personne spécialement formée")...
Une photo en noir et blanc d'un couple nu enlacé illustre la une. C'est une photo dans les mêmes tons qui fait la couverture de la revue Autrement intitulée "Handicaps : paroles de frères et de soeurs".
Pour ce numéro, la journaliste Maria Carrier a plongé au coeur des fratries dont l'un des membres présente une différence : "Culpabilité, jalousie, pitié, dégoût, isolement, honte, ignorance, rejet, surprotection ne sont que quelques-uns des sentiments qu'inspire la différence à ces frères et soeurs de handicapés".
"Si certains ont toujours beaucoup de mal à en parler, submergés qu'ils sont par l'émotion ou la colère, d'autres le font avec franchise, lucidité et amour", ajoute-t-elle.
- Etre Handicap Information, 5,50 euros (01.40.68.07.04)
- Handicaps, paroles de frères et soeurs, revue Autrement, 19 euros
st/jba/swi

[BI]« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2003) Agence France-Press.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. ».[EI]

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr