On a fait le choix de vivre ensemble !

Résumé : Valérie et Jean-François sont mariés depuis 4 ans. Tous deux handicapés, elle, est IMC, lui souffre d'une maladie évolutive. Il y a aussi Rémi, leur magnifique petit garçon de quatre ans.

Par , le 

Valérie et Jean-François sont mariés depuis 4 ans. Tous deux handicapés, elle, est IMC, lui souffre d'une maladie évolutive. Il y a aussi Rémi, leur magnifique petit garçon de quatre ans.
Ils se sont rencontrés à l'âge de 13 ans dans un centre de rééducation.
Aujourd'hui Jean-François en a 37 et Valérie 36. Une vie de couple hors des sentiers battus.

[B1]Comment envisagiez-vous votre vie de couple lors de l'adolescence ?[E1]
[B2]Jean-François :[E2] Lorsque l'on est ado, on a tous envie d'une relation avec une fille qui n'est pas handicapée. Ensuite on change.

[B1]En centre de rééducation comment se passait votre relation ?[E1]
[B2]Valérie :[E2] C'était caché, lui était interne et moi externe, alors on se voyait quelques fois à l'extérieur.
[B2]Jean-François :[E2] Après mon départ du centre, on s'est perdu de vue. J'avais très envie de travailler. Le travail m'a beaucoup pris et j'ai sentimentalement traversé le désert.
[B2]Valérie :[E2] moi je suis restée chez mes parents, je faisais beaucoup de sport pour m'occuper.
Il a ensuite fallu que je trouve un travail.

[B1]Comment vous êtes-vous retrouvés ?[E1]
[B2]J.F. :[E2] Je travaillais dans un CAT, quand Valérie l'a su, elle a tout fait pour y travailler. Lorsque nous nous sommes revus, notre histoire a repris immédiatement.

[B1]Quand est venu le désire de vivre en couple ?[E1]
[B2]J.F. :[E2] Face au handicap, il y avait une interrogation. Ses parents à elle étaient réticents, surtout du fait de mon handicap évolutif.
[B2]Valérie : [E2] lorsque l'on a fait le choix de vivre ensemble le handicap n'était plus un problème.

[B1]Dans le choix d'avoir un enfant n'aviez-vous pas peur ?[E1]
[B2]J.F. :[E2] Oui, du fait de mon handicap qui peut-être transmissible. Nous avons tenté de passer par un don de sperme mais le CECOS (Centre de Congélation du Sperme humain) nous l'a toujours refusé à cause de notre handicap. Alors un jour on s'est décidé à l'avoir naturellement. Grande inquiétude et finalement Rémi n'est pas contaminé.
[B2]Valérie :[E2] Nos parents sont très fiers et demandent sans cesse à nous voir avec Rémi.

[B1]Maintenant comment voyez-vous la vie ?[E1]
[B2]J.F. :[E2] On fait tout en commun. Nous n'avons jamais été aussi proches et pourtant les trois premières année de Rémi ont été particulièrement dures, il pleurait nuit et jour.
[B2]Valérie :[E2] Le handicap est un véritable moteur pour nous, on est fier de se montrer et de vivre ce qu'on vit. Dans la rue on se tient toujours par la main.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr

Découvrir Autonom-ease - notre sélection de produits et de solutions pour vous et vos proches