Maternité et handicap : le film qui lève tous les tabous !

Maternité et handicap : le film qui lève tous les tabous !

Résumé : Les femmes handicapées ont-elles le droit d'être mères ? Malgré les préjugés et les archaïsmes, elles osent se lancer dans cette magnifique aventure. Retrouvez leurs parcours dans le film " Maternité et handicap ".

Par le

Lire les réactions et réagissez !

« Pensez-vous que je pourrai avoir un enfant ? » C'est la question qui revient le plus fréquemment dans la bouche des femmes handicapées. La handiparentalité est encore une question sensible, et elles sont nombreuses à se demander si elles oseront un jour être mères. Il est vrai que « maternité et handicap » sont deux termes rarement associés, surtout dans l'imaginaire collectif. Comme si, pour toutes ces femmes, le droit de concevoir était justement inconcevable. Si leurs appréhensions sont légitimes et si le poids des idées reçues est encore pesant, ils ne doivent pas devenir un obstacle insurmontable à leur désir d'enfant. Elles ont des droits et doivent les faire valoir.

Un film : « Maternité et handicap »

Cette vaste question a donné lieu à un film intitulé « Handicap et maternité ». Coréalisé par deux groupes mutualistes, la MNH (Mutuelle nationale des hospitaliers et des professionnels de la santé et du social) et le Groupe Pasteur mutualité, il a pour ambition de faire tomber les dernières résistances et de promouvoir la reconnaissance du droit à la maternité pour les femmes en situation de handicap, mais également de sensibiliser les proches, les professionnels de santé (hospitaliers et libéraux) ainsi que le grand public. Pour aller au fond des choses, en compagnie de sages-femmes, de psychologues et de futurs parents... Il a été tourné au sein de l'Institut Montsouris, à Paris. La seule consultation grossesse pour femmes en situation de handicap moteur, visuel ou auditif qui existe en France, depuis 2006 (lire article en lien). Ce film est disponible en DVD, gratuitement, sur demande, auprès du Groupe Pasteur mutualité (demande en ligne sur son site à partir du 31 octobre 2012). Il a été projeté en février à Paris, puis en octobre à Lille, et sera bientôt diffusé dans les grandes villes françaises.

Les couples témoignent

36 minutes pour aller à la rencontre de ces couples qui ont choisi de donner la vie malgré les préjugés, les regards souvent incrédules, parfois hostiles, et les difficultés de compréhension du milieu médical pas toujours armé pour faire face à cette situation. Certains parents s'exposent à un véritable blâme social, nourri par l'inquiétude des proches, qui peut devenir parfois anxiogène : « Comment feras-tu, dans ton état ? ». Le tabou est féroce ; comment une femme handicapée peut-elle procréer et éduquer un enfant ? Alors que, bien souvent, on remarque chez ces mamans, par exemple aveugles, une capacité d'attention phénoménale. Un enfant passe encore, mais le deuxième confine à l'inconscience ! D'autant que cette « génitrice irresponsable » pourrait transmettre son handicap à sa descendance. Or, bien souvent, le handicap n'est pas génétique ou est survenu par accident, ce qui exclut donc tout risque héréditaire.

Un livre : « Oser être mère »

Delphine Siegrist est l'un des témoins de ce documentaire. Elle-même en situation de handicap, elle-même maman, elle a écrit « Oser être mère, maternité et handicap moteur », une publication de la mission handicap de l'APHP qui concerne plus particulièrement les femmes para ou tétraplégiques. « Il faut qu'elles soient convaincues qu'elles peuvent être mères. Elles doivent avoir confiance dans leurs qualités. Cela nécessite un travail sur elle-même, avec le soutien de leur compagnon, pour restaurer leur ego et mettre en oeuvre ce beau projet. »

Partage d'expérience : la solution !

En France, cette réflexion est extrêmement récente ; il y a encore peu d'écrits, peu de témoignages. Alors, face au silence, rien ne vaut le partage d'expériences. C'est pourquoi on propose aux futures mamans de rejoindre des groupes relais. Pour les femmes très déficientes et donc plus dépendantes, il est important de se constituer un réseau social, a fortiori lorsque le papa, parfois, a déserté. Rencontrer d'autres parents handicapés, s'imprégner de leur parcours et de leur réussite. Il ne faut pas négliger l'importance de l'échange de pair à pair, notamment pour les trucs et astuces lors du retour à la maison. Car, le secret, dans toutes les situations de handicap, c'est de savoir anticiper ! L'étape majeure n'est pas le suivi de grossesse mais l'après-accouchement, quand vient le moment, pour la maman, de se retrouver seule face à son bébé.

Période bénie pour une femme selon Delphine Siegrist : « Regardez-moi ! Moi qui suis déficiente, j'ai donné la vie ». C'est incroyablement égalitaire. On se dit : je suis enfin devenue femme. C'est un cadeau incroyable que la vie nous donne, d'une puissance folle ! »

Pour commander gratuitement le film (à partir du 31 octobre 2012) sur le site du Groupe Pasteur mutualité :  www.gpm.fr
Site Mutuelle de la santé et du social :  www.mnh.fr
Bande annonce du film sur :  www.dailymotion.com/video/xohtvx_mnh-bande-annonce-du-film-handicap-maternite_lifestyle

" Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Handicap.fr. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, sans accord. "

Partager sur :

Lire les réactions et réagissez !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Tous les liens


Commentaires

Réagissez à cet article

Le 06-11-2012 par Annick fevrier :
J\'ai vu ce film et j\'ai trouve grave que l\'on ne parle pas du toute la déficience intellectuelle

Soumettre un commentaire
Rappel : merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux... Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants.

Haut