Les auxiliaires de vie scolaire souffrent de précarité

5 mars 2008 • Par

Thèmes :

Des syndicats de l'enseignement (SNUIpp-FSU, SNES-FSU, SGNE-CFDT) et des associations actives dans l'accompagnement à l'école des élèves en situation de handicap s'inquiètent de la précarité des contrats des auxiliaires de vie scolaire (AVS). Souvent, ils occupent des emplois précaires de quelques mois", avec des contrats d'avenir (CA) ou d'accès (CAE) à l'emploi limités à deux fois trois ans maximum.

 

Cette précarisation peut s'avérer, selon ces syndicats et associations, nuisibles à la qualité du service publique ainsi que de la formation de ces personnels. Ils leur semble urgent de pérenniser cette mission d'accompagnement, en créant un "véritable métier de l'accompagnement scolaire, qui "mette fin à la situation de précarité des personnels.

 

Le ministère de l'éducation, à la rentrée 2007, avait annoncé la création de 2.700 postes supplémentaires s'ajoutant au 13 600 AVS dénombrés. A cette occasion, le ministre Xavier Darcos avait signé à l'époque une convention sur la formation des AVS avec plusieurs associations de personnes handicapées (APF, Apajh, Unapei).

 

Pour la pleine participation des personnes handicapées à la vie de la Cité et à leur reconnaissance en tant que citoyen à part entière, l'intégration scolaire en milieu ordinaire est un enjeu stratégique

 

Partager sur :

Commentaires8 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr vous suggère aussi...
8 commentaires








Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.