Crèches: l'accueil des enfants handicapés est insuffisant

24 juin 2009 • Par L'AFP pour Handicap.fr

Thèmes :

Commentaires3 Réagissez à cet article

PARIS, 23 juin 2009 (AFP) -
"La réalité de l'accès des enfants en situation de handicap en structures collectives d'accueil ou de loisirs reste aujourd'hui très limitée", déplore le collectif, qui représente aussi des organismes qui accueillent des enfants handicapés.
Selon le collectif, l'offre est "estimée à 5 fois inférieure à la demande".
"Grandir ensemble" cite en exemple le département de Loire-Atlantique, où selon des chiffres de la Caisse d'allocations familiales (CAF), "le volume horaire d'accueil d'enfants en situation de handicap ne représente que tout juste 1% du volume horaire total des structures petite enfance du département".
Selon "Grandir ensemble", cette faiblesse tient au manque d'accesssibilité des locaux d'accueil, à "l'insuffisance du personnel d'encadrement, notamment dans le secteur des centres de vacances et de loisirs", au "manque de formation du personnel" ou encore à "l'absence de sources de financements identifiés pour faire face aux surcoûts éventuels liés aux adaptations humaines ou matérielles nécessaires".
Les mêmes observations sont faites pour l'accueil péri-scolaire, comme les centres de loisirs ou de vacances.
Réalisée sur toute l'année 2008, l'étude s'appuie notamment sur l'analyse de sources documentaires, une enquête auprès d'organismes gestionnaires de lieux d'accueil de la petite enfance ou de loisirs et auprès des Directions Jeunesse et Sports" et Caisses d'allocations familiales et maisons départementales pour les personnes handicapées.
jc/vdr/ds

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2003) Agence France-Press.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations ».

Partager sur :

Commentaires3 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr vous suggère aussi...
3 commentaires



Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.