Des associations lancent un appel

Une cinquantaine d'associations du champ sanitaire et social ont lancé, mardi à Paris, un appel à 'investir sur la solidarité', qui devient 'la variable d'ajustement des politiques publiques', déplorent-elles.

14 septembre 2010 • Par L'AFP pour Handicap.fr

Thèmes :

Commentaires2 Réagissez à cet article

"Les conséquences sociales et humaines de la crise économique ajoutées à celles de la crise de l'endettement public préoccupent au plus haut point les associations chargées de la mise en oeuvre des principes de la solidarité. Elles constatent sur le terrain la montée des périls humains et sociaux".
"A ces crises, notre société répond plus que jamais par le repli sur soi, constatent-elles. Par ailleurs, les politiques sociales paraissent toujours davantage subordonnées aux seuls objectifs économiques et, maintenant, aux seuls objectifs financiers".
"Ce sont, inévitablement, les plus fragiles qui vont, les premiers, faire les frais de cette décadence de la solidarité (personnes handicapées, malades, personnes âgées, personnes en situation d'exclusion sociale et professionnelle...). Ce sont des droits fondamentaux de la personne qui disparaissent (droit à la santé, droit au travail, droit à une vie décente...)", affirment-elles dans un communiqué.
Aucune action n'est envisagée dans l'immédiat car "les associations doivent en discuter entre elles, mais nous en déciderons le moment venu", a indiqué lors d'une conférence de presse Jean-Marie Barbier, président de l'Association des paralysés de France, une des principales organisations signataires de cet "appel citoyen".
Mais Dominique Balmary, président de l'Union nationale interfédérale des Oeuvres et Organismes privés sanitaires et sociaux, a de nouveau demandé à être reçu "le plus rapidement possible", par le Premier ministre François Fillon, après un premier appel lancé le 8 juin dans une lettre ouverte publiée par le quotidien "Le Monde", resté sans réponse.

pld/db/jpa

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2003) Agence France-Presse.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations ».

Partager sur :

Commentaires2 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr vous suggère aussi...
2 commentaires


Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.