L'État de l'Union sur le handicap sera établi fin 2011

L'État de l'Union sur le handicap permettra de mettre en place une politique européenne transversale pour une meilleure intégration des personnes handicapées en Europe.

6 juin 2011 • Par

Thèmes :

Bruxelles, 31/05/2011 (Agence Europe) - Cet État de l'Union sur le handicap sera établi, en principe, le 3 décembre 2011, journée européenne des personnes handicapées, au cours d'une réunion quadripartite des présidents Herman Van Rompuy (Conseil européen), Jerzy Buzek (Parlement européen), José Manuel Barroso (Commission européenne) et Iannis Vardakastanis (EDF). Le président Barroso en a assuré la délégation du Forum des personnes handicapées qu'il a rencontrée mardi à 11 h à Bruxelles. Les présidents Van Rompuy et Buzek avaient déjà donné leur accord à cette initiative l'année dernière.

L'État de l'Union sur les handicaps permettra de faire du « transversal », c'est-à-dire de ne pas s'occuper uniquement du point de vue social ou des droits de l'homme, mais aussi des questions de transport, d'environnement, de services, etc. L'État de l'Union sur les handicaps sera un instrument de très grande importance pour améliorer la vie des personnes souffrant d'un handicap. Il s'agira d'un mécanisme d'analyse des politiques traitant du handicap dans toute l'Europe. Il réunira tous les deux ans les présidents des trois institutions européennes concernées ainsi que les acteurs de terrain.

La deuxième requête d'EDF a porté sur la nécessité pour l'UE d'accélérer la ratification et la mise en œuvre de la Convention des Nations unies sur les droits des personnes handicapées. La Commission a promis de faire en sorte que cette convention soit mise en œuvre et transposée de manière efficace. Comment assurer une transposition et un suivi efficaces de cette convention ? Le Forum EDF a demandé que ce ne soit pas seulement Viviane Reding et sa DG Justice, Droits fondamentaux et Citoyenneté qui gère cela seule mais que toutes les directions générales soient impliquées (transports, services, politique régionale, etc.). EDF estime que, pour une réelle efficacité, il faudrait travailler avec une structure qui soit au-dessus de ces différentes directions générales. En réponse, José Manuel Barroso voit soit le secrétariat général de la Commission ou ses services législatifs tenir le rôle de superstructure. Une suggestion qui est encore soumise à réflexion.

Enfin, le Forum est confronté, au niveau national, à un grand problème: celui de la crise et des mesures budgétaires. Le secrétaire général d'EDF, l'Italien Rodolfo Cattani et la vice-présidente d'EDF, la Hongroise Erzsbet Foldesï ont fait part de la situation dramatique dans leur pays. L'Italie et la Hongrie sont en effet deux pays très touchés par les mesures d'austérité pour les budgets relevant des personnes handicapées. Ils ont demandé que soit instaurée, dans les deux initiatives phares de la stratégie UE 2020 que sont la pauvreté et l'éducation, une mention sur le handicap, justement pour protéger les personnes handicapées. Une troisième demande à laquelle le président Barroso a également accédé. (G.B.)

Partager sur :

Commentaires1 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr vous suggère aussi...
1 commentaire

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.