vitalliance recrute sur Hello handicap !
vitalliance recrute sur Hello handicap !
vitalliance recrute sur Hello handicap !

Charente : perpétuité pour le meurtre d'un jeune handicapé

La cour d'assises de la Charente a condamné, le 31 mars 2023, une mère de 54 ans et son fils de 24 ans à la réclusion criminelle à perpétuité, pour avoir organisé en 2017 la disparition d'un jeune handicapé témoin d'escroqueries de leur famille.

• Par
Illustration article Charente : perpétuité pour le meurtre d'un jeune handicapé

Les jurés ont suivi les réquisitions de l'avocate générale Elise Bozzolo, qui avait présenté la matriarche quinquagénaire comme la "cheffe d'une meute de loups", "l'Alpha qui manipule, tient tout le monde". L'auteur du meurtre, compagnon d'une des filles de la famille, a été condamné à 30 ans de prison, après avoir reconnu les faits. Une peine de deux ans d'emprisonnement, pour "recel de cadavre" jamais retrouvé depuis, a également été prononcé contre une jeune femme, conjointe d'une autre des filles de ce "clan familial".

Détournement d'aides sociales

Plusieurs membres de cette famille avaient déjà été condamnés par le tribunal correctionnel de Laval en 2019 pour de multiples faits d'escroquerie, abus de faiblesse, blanchiment et recel commis dans plusieurs départements au cours des années 2010. Selon le mode opératoire mis au jour par les enquêteurs dans ce dossier, la mère approchait des personnes vulnérables pour les mettre en couple avec ses enfants, mineurs pour la plupart. Une fois amoureuses, ces personnes fragiles, parfois déficientes, s'endettaient lourdement au profit de la famille, qui détournait également leurs aides sociales, sans possibilité de sortie du clan sans l'aval de la matriarche.

Des années d'humiliation

La victime, un jeune homme déficient intellectuel, amoureux de l'une des filles du clan, aurait émis le souhait de quitter la famille après plusieurs années de brimades et humiliations. Selon le récit du meurtrier, ce témoin du fonctionnement du "clan" aurait été étouffé, après une "réunion préparatoire" de la famille, avec un chiffon imbibé d'éther, avant d'être démembré puis brûlé dans la cheminée d'une maison dans une commune voisine.

Partager sur :
  • LinkedIn
  • Twitter
  • Facebook
« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2024) Agence France-Presse.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations ».
Commentaires0 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr vous suggère aussi...
0 commentaire

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.