Un jeune joueur de foot infirme défie les pronostics

Kaung Khant Lin, un jeune joueur de foot de 16 ans joue du matin au soir, oubliant parfois même de manger et personne ne peut le doubler. Il n'a pourtant qu'une jambe valide. Un parcours symbolique dans un pays meurtri par les mines-antipersonnel.

10 avril 2019 • Par

Thèmes :

Kaung Khant Lin, joueur de football amateur et infirme, avec une seule jambe valide, pivote avec une incroyable agilité sur sa béquille avant de tirer du pied gauche. Fan de Lionel Messi et de Manchester United, l'adolescent birman de 16 ans est né avec une jambe droite atrophiée.

Personne ne peut me doubler

"Chaque fois que je joue au football, j'oublie qui je suis et je joue comme une personne normale", raconte à l'AFP Kaung Khant Lin, le seul à être handicapé dans son équipe de la banlieue de Yangon. Il a commencé à taper dans la balle à l'âge de cinq ans, se déplaçant à l'aide d'une béquille en bois fabriquée par son oncle. Aujourd'hui "personne ne peut me doubler. Mais il est difficile de me défendre contre les coups francs, car je suis petit", soupire le joueur dont les deux buts ont permis en janvier à son équipe de remporter un tournoi local. Kaung Khant Lin joue du matin au soir, oubliant parfois même de manger. Son père, Soe Min Htun, un peintre et décorateur de 41 ans, ne peut se faire à le regarder sur le terrain par peur "de le voir se blesser". Il souhaite que son fils aille à l'université. Kaung Khant Lin se rêve, lui, en entraîneur de foot.

Mine anti-personnel, le fléau

En Birmanie, près d'une personne sur 50 souffre d'un handicap pour se déplacer. Beaucoup ont été victimes de mines anti-personnel, un fléau dans le pays : elles ont tué ou blessé plus de 4 000 personnes de 1999 à 2017, selon le dernier rapport de l'Observatoire des mines qui souligne que le chiffre doit être en réalité bien plus élevé. Et les personnes handicapées font face à une rude discrimination : 85% sont au chômage, relève Thin Thin Htet de la fondation birmane Shwe Minn Tha, qui défend leurs droits.

Illustration article
Partager sur :
« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2019) Agence France-Presse.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations ».

Commentaires0 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr vous suggère aussi...
0 commentaire

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.