L'homme sans bras sans jambes qui exalte les foules

Nick Vujicic s'est lancé dans sa tournée européenne. Né sans bras ni jambes, ce conférencier australien a fait escale au Havre le 14 juillet 2017 devant 10000 spectateurs. Qui est cet homme qui remplit les stades, et pas qu'à moitié ?

18 juillet 2017 • Par

Thèmes :

Partout dans le monde, c'est une star. Sa particularité ? Atteint d'une maladie très rare, la tetra-amelia, Nick Vujicic est né sans bras et sans jambes. À chacune de ses interventions, cet homme charismatique tient son public en haleine. En juillet 2017, il a décidé de prêcher dans le vieux monde et s'est lancé dans une tournée européenne : Italie, Suisse et France et bientôt l'Ukraine. Il fait un tabac !

Question de Dieu

Dans le communiqué de presse qui annonce sa venue, Nick est défini comme « conférencier ». Disons plutôt « prédicateur » car, dans son discours, il est question de Dieu, un peu, beaucoup, à la folie. Cet Australien de 34 ans, qui vit désormais en Californie, dirige en effet le Life without limbs (la vie sans membres), un organisme à but non lucratif chrétien dédié aux personnes vivant avec un handicap. C'est donc tout naturellement qu'il était invité au Havre le 14 juillet dans le cadre de l'évènement Bouge ta France, une initiative du Conseil national des évangéliques de France (Cnef). Près de dix mille spectateurs (fidèles?) sont venus l'écouter pour son premier voyage en France.

Faire de son handicap une force

Nick Vujicic a manifestement fait de son handicap une force. Un modèle de résilience et de dépassement de soi. Malgré les limites de son corps, son esprit ne cesse de vagabonder ; il compte déjà une quarantaine de pays à son actif. Partout, il encourage la jeune génération à prendre conscience de son potentiel, à aller au bout de ses rêves et à donner un sens à sa vie. Il intervient notamment dans les établissements scolaires américains pour permettre aux élèves, très jeunes, de prendre conscience de la tyrannie du regard des autres et dénoncer les persécutions dont certains sont victimes du seul fait de leur apparence.

Une belle revanche

« Je dois beaucoup à mes parents, explique-t-il sur scène. J'ai eu la chance de grandir dans une famille qui m'aimait tel que j'étais ». Pourtant, adolescent, il a connu la moquerie, la révolte, la dépression, pensé au suicide. Mais, à l'âge de 15 ans, il découvre que son parcours peut être une source d'inspiration pour d'autres. À 17 ans, il fonde l'association Life without limbs. À 21 ans, il décroche un diplôme en comptabilité et en planification financière. Une belle revanche pour celui qui a été exclu de l'école à cause de son handicap. Il se laisse désormais tenter par toutes les audaces et pratique des sports extrêmes tout en menant une vie épanouie avec son épouse et ses deux enfants. Il est également l'auteur de quatre livres à succès, traduits en français par La Maison de la Bible.

Illustration article
Partager sur :
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"

Commentaires3 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr vous suggère aussi...
3 commentaires

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.