Orne : cluster dans un centre pour personnes handicapées

Un foyer de contamination à la Covid-19 a été mis au jour dans un centre d'accueil pour personnes handicapées Adapei de l'Orne, avec deux décès enregistrés et 58 cas positifs.

• Par

Thèmes :

Commentaires1 Réagissez à cet article
Illustration article

Un foyer de contamination à la Covid-19 a été mis au jour dans un centre d'accueil pour personnes handicapées de l'Orne, avec deux décès enregistrés et 58 cas positifs chez le personnel et les résidents, a-t-on appris le 19 mars 2021 auprès de l'Adapei qui gère l'établissement.

Visites suspendues

Au total 27 salariés et 31 résidents de l'établissement situé dans la commune de L'Aigle ont été testés positifs depuis fin février, essentiellement au variant anglais. Trois des 31 résidents ont été hospitalisés. Deux résidents testés positifs, qui présentaient des comorbidités, sont décédés les 2 et 16 mars. "La situation épidémiologique est en phase de stabilisation, l'épidémie étant circonscrite et endiguée par les mesures rigoureuses mises en place", notamment "le remplacement des masques chirurgicaux par des masques FFP2", a précisé l'Adapei dans un communiqué. Les visites familiales ont par ailleurs été suspendues.

Toute la zone touchée

"La situation est très tendue dans la communauté de communes de L'Aigle, qui compte 25 500 habitants, avec un taux d'incidence de 650 pour 100 000 habitants et un taux de positivité à 12,8, mais ce n'est pas un établissement ou une entreprise qui est responsable", a précisé à l'AFP la déléguée départementale de l'ARS dans l'Orne, Anne-Catherine Sudre. "C'est toute la zone Est du département qui est touchée par le virus, un peu comme les départements limitrophes de l'Eure et l'Eure-et-Loir avec probablement un effet multiplié par la présence du variant anglais", a-t-elle ajouté. "Ce n'est pas chez les plus de 65 ans que le virus circule le plus. Ça circule en population générale, on a eu un collège touché. On va essayer de tout faire pour essayer de remobiliser la population car ça peut vite basculer", a-t-elle précisé.

Partager sur :
« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2021) Agence France-Presse.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations ».

Commentaires1 Réagissez à cet article

Thèmes :

 
1 commentaire

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.