Postulez sur Hello Handicap Postulez sur Hello Handicap Postulez sur Hello Handicap

Jean Vanier : L'Arche reçoit un prix prestigieux et 1,5 M €

Après le dalaï lama et Mère Térésa, le Canadien Jean Vanier reçoit le prix Templeton pour son travail en faveur des personnes handicapées mentales au sein de L'Arche. Il se voit attribuer 1.5 millions d'euros pour poursuivre son implication.

12 mars 2015 • Par

Thèmes :

Illustration article

Le Canadien Jean Vanier, fondateur de « L'Arche », a reçu le prix Templeton 2015, doté d'1,5 million d'euros, le 10 mars 2015 à Londres pour son travail en faveur de l'intégration dans la société des personnes handicapées mentales. Attribué chaque année par une fondation américaine, le prix Templeton se présente comme l'un des prix les « plus richement dotés » au monde. 

147 communautés dans 35 pays

Il est attribué à un individu de son vivant pour sa « contribution exceptionnelle à l'affirmation de la dimension spirituelle de l'existence ». Jean Vanier, ex-officier de marine canadien, a tout quitté en 1964 pour s'installer avec deux handicapés mentaux dans un village du nord de la France et créer L'Arche, une institution qui a essaimé dans le monde entier.

L'association, qui a fêté ses 50 ans l'année dernière, compte aujourd'hui 147 communautés dans 35 pays, accueillant environ 4 000 personnes déficientes mentales. « Mon rêve avec ce prix magnifique que vous m'avez donné est de créer des espaces et des opportunités pour des rencontres qui transforment les cœurs », a déclaré Jean Vanier, 86 ans, en recevant le prix.

Avant lui, la fondation Templeton avait récompensé des personnalités comme l'archevêque sud-africain et prix Nobel de la paix Desmond Tutu en 2013 et le dalaï lama, chef spirituel des Tibétains, en 2012. Mère Teresa avait été la première récipiendaire en 1973.

Partager sur :
« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2019) Agence France-Presse.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations ».

Commentaires1 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr vous suggère aussi...
1 commentaire

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.