Bailey, 9 ans, IMC, arrive en France pour un triathlon

Résumé : Bailey Matthews sera le 27 août 2016 en France pour participer au triathlon de Chantilly. Ce jeune anglais de 9 ans, atteint de paralysie cérébrale, enchaîne les défis malgré son handicap et déclenche à chaque apparition l'hystérie de ses fans...

Par , le 

Réagissez à cet article !

Bailey Matthews sera en France le 27 août 2016. Bailey, c'est ce petit garçon atteint de paralysie cérébrale (IMC) depuis sa naissance qui avait suscité un émoi planétaire en juillet 2015. A 8 ans, cet Anglais achevait son premier triathlon dans le Yorkshire sous les encouragements d'une foule en délire, lâchant son déambulateur, chutant à deux reprises, se relevant pour franchir la ligne d'arrivée, seul. 27 millions de vues sur Facebook pour cette vidéo devenue virale (ci-dessous) ! À tel point que fin 2015, lors des Pride of Britain Awards (qui honorent les « méconnus » du Royaume-Uni), il recevait le prix de la catégorie « Enfant du courage ». D'autres hommages ont suivi, depuis... Encouragé par l'exemple de ce très jeune athlète, un triathlète français affirme : « Les défis, nous sportifs, on aime ça ! (...) Ce petit Anglais relève un sacré challenge qui me donne encore plus l'envie de me surpasser.»

Travailler plus durement que les autres...

C'est Jonathan, le père de Bailey, lui-même triathlète amateur, qui a donné à son fils le goût de l'aventure en l'amenant sur ses compétitions. Il lui a confectionné un cadre de marche et un vélo équipé de stabilisateurs (remplacé depuis par une modèle plus conforme à ses besoins) et l'a entraîné à la natation dans un petit lac voisin. « Les bienfaits sont les mêmes pour Bailey que pour nous, confie-t-il, interrogé par le site ilosport L'équipe (interview en lien ci-dessous) ! (...) La seule différence, c'est que Bailey doit essayer de travailler bien plus durement. Il doit faire beaucoup plus d'étirements qu'une personne valide parce que ses muscles et ses tendons se raidissent naturellement en raison de son état de santé, donc le sport et le fait de rester en mouvement, ça l'aide énormément !».

A Chantilly, un sacré défi

Bailey continue sur sa lancée, après avoir enchaîné les épreuves durant toute la saison du Castle Tri Series, soit six triathlons. Il se rend donc en France pour participer à l'avant dernier, celui de Chantilly (7e édition). Dans ce cadre historique majestueux, le garçon aujourd'hui âgé de 9 ans a opté pour le parcours « Panthère rose » dédié aux 10-12 ans, soit la catégorie supérieure : 200 m de natation, 4 km à vélo et 2 km de course à pied. Sa présence sera un symbole fort pour le triathlon de Chantilly qui soutient l'association Partage qui, à travers le monde, aide les enfants les plus démunis à grandir dans le respect de leurs droits fondamentaux.

Réagissez à cet article !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"


Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr