Des personnes handicapées bloquent la gare de Toulouse

Résumé : Un collectif de personnes handicapées a décidé de bloquer la gare de Toulouse le 24 octobre. "Faites savoir à la SNCF que la gare de la 4e ville de France a besoin de travaux urgents pour que nous puissions nous déplacer librement, comme vous !"

Par , le 

Lire les réactions et réagissez !

« #Pepy, tant que Matabiau, gare de la 4e ville de France sera inaccessible en autonomie aux PMR et personnes handicapées, nous paralyserons le trafic SNCF comme vous nous paralysez ! ». C'est le message adressé au président de la SNCF par le CIAH 31. En novembre 2008, ce Collectif inter associatif handicap manifestait déjà dans la gare Matabiau à Toulouse… Depuis, les associations locales n'ont jamais cessé de dénoncer ses conditions d'accessibilité.

Habitués des opérations coup de poing

Le 24 octobre 2018, ce collectif qui multiplie les actions coup de poing pour se faire entendre -il réalise des opérations péages gratuits, a neutralisé le convoi de l'Airbus en août 2018 puis une cimenterie Lafarge en septembre pour protester contre l'article 18 de la Loi ELAN sur le logement (articles en lien ci-dessous)-, a donc décidé de bloquer la gare toulousaine, expliquant aux usagers : « Nous nous permettons aujourd'hui de retarder votre train TGV et ne doutons pas que les quelques minutes de gêne occasionnées vous permettront juste de mesurer très brièvement ce que vivent les personnes en situation de handicap au quotidien depuis des années ». Pour « comprendre notre colère légitime et faire preuve de solidarité ».

Un parcours du combattant

Le CIAH 31 explique en effet qu'il est impossible de rejoindre le métro depuis la gare à cause d'un élévateur quasiment toujours en panne. Et, lorsqu'il fonctionne, il faut maintenir la pression sur le bouton d'appel, ce qui s'avère inadapté à nombre de personnes en fauteuil manquant de force dans les membres supérieurs. Et impossible de se faire aider par un tiers sous peine de dépasser le poids maximum autorisé dans la cabine. Cette situation oblige les usagers en fauteuil à sortir de la gare et à faire un grand détour par l'extérieur pour aller prendre le métro à Marengo. Le collectif continue d'énumérer sa longue liste à la Prévert… Pour prendre un TER, les quais sont équipés d'ascenseurs et les trains accessibles de plain-pied mais… « il reste le problème du contournement de six marches entre deux souterrains où, là aussi, nous sommes bloqués par un élévateur très souvent en panne et trop petit pour nombre de nos fauteuils ». Seule alternative : réserver un accompagnement au moins 48 heures à l'avance et arriver 30 minutes avant le départ du train pour être accompagnés dans des souterrains interdits au public.

Questions budgétaires

« Dès les années 2010, où nous dénoncions le choix de ce type de matériel, les élévateurs PMR, il était bien convenu que la SNCF devait consulter nos associations pour trouver de meilleures solutions pour l'avenir, explique Odile Morin, présidente d'Handi-social, membre du collectif. Sachant que la SNCF s'était alors engagée à tout rendre accessible pour 2015. » Elle découvre, « hélas », au printemps 2015, que la SNCF est en train de remplacer les deux élévateurs existants par le même type de matériel, coûteux et inadapté. Elle réclame, sans succès, l'arrêt des travaux. « Mais, devant le fait accompli, nous demandions que la SNCF reprenne les chantiers car nous n'avions pas à payer les erreurs de ses cadres ». L'association prévient alors que ses militants sont prêts à bloquer la gare si des solutions ne sont pas trouvées. Pour l'accès au métro, après deux ans de négociations et d'études, elle obtient finalement que des travaux soient réalisés à l'été 2019, qui vont doubler l'élévateur d'un plan incliné en plus des marches. Pour l'accès aux nouveaux quais, une solution technique a été trouvée nécessitant l'installation d'un ascenseur allant du hall dans le souterrain, « mais la SNCF refuse de faire les travaux dans des délais raisonnables pour des questions budgétaires ! », conclut le CIAH 31.

Mêmes problèmes ailleurs

Un problème qui n'est malheureusement pas seulement local. Ludivine, une Parisienne en fauteuil roulant, dénonce, elle aussi, les pannes à répétition des ascenseurs de la gare Montparnasse à Paris. « J'ai demandé si ces ascenseurs fonctionnaient enfin, explique la jeune femme. En effet, depuis un an, rejoindre le guichet d'Accès plus relève de l'enfer. Réponse : 'Un seul ascenseur fonctionne'. » Faut-il s'en contenter… ou tout bloquer ?

Lire les réactions et réagissez !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"


Commentaires

Réagissez à cet article

Le 24-10-2018 par Yves :
Je ne comprends pas le but du blocage des voies à Toulouse-Matabiau.
Il ne vous aura pas échappé que les travaux qui ont lieu devant la gare visent à régler les problèmes d'accessibilité et de jonction vers le métro. Il suffit de lire l'affichage sur les grilles du chantier.
J'en conclu que ce matin en agissant le sorte vous avez fait preuve d'une bien grande inconséquence. Et ce d'autant plus que votre action va coûter de l'argent à la SNCF (retard >1h), argent qui ne pourra pas être investi dans les travaux d'infrastructure et d'accessibilité.

Le 25-10-2018 par boda annie :
Courage dans votre combat nous avons tous droit a notre dignité et au respect des droits de chaque citoyen
Notre devise n'est elle pas liberté égalité fraternité
Quand elle n'est pas respectée il faut la rappeler haut et fort
Annie 95

Le 27-10-2018 par Odile MAURIN :
Yves si vous lisiez sérieusement nos communiqué vous sauriez que les travaux pour l'accès au métro sont le fruit de notre mobilisation et qu'il reste le problème de l'accès par le souterrain nord aux nouveaux quais des TER qui est bloqué par 6 marches et pour lequel la solution technique a été trouvée mais la SNCF refuse là de faire les travaux rapidement et c'est oublier aussi que la SNCF a gaspillé de l'argent public pour 2 élévateurs neufs toujours en panne et inadapés alors qu'elle s'était engagé à nous consulter avant tout travaux et qu'il y avait d'autres solutions https://www.handi-social.fr/articles/actualites/pepy-tant-que-matabiau-gare-de-la-4e-ville-de-france-sera-inaccessible-en-autonomie-aux-pmr-et-handicapees-nous-paralyserons-le-trafic-sncf--57945

Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr