Championnats d'Europe parabadminton : les Bleus à domicile !

Résumé : Près de 170 sportifs de haut-niveau sont en route pour Rodez, du 1er au 4 novembre 2018, prêts à en découdre lors des championnats d'Europe de parabadminton. Un avant-goût des Jeux paralympiques de 2020 où ce sport est inscrit pour la 1ère fois ?

Par , le 

Réagissez à cet article !

« Haut les mains ! », c'est la consigne que devront suivre les prétendants au titre de champion d'Europe de parabadminton s'ils veulent avoir une chance d'attraper le volant et surtout de remporter la coupe. Les championnats se dérouleront du 1er au 4 novembre 2018 au complexe de l'amphithéâtre à Rodez. L'entrée est gratuite et les supporters bienvenus. La préfecture de l'Aveyron se prépare à accueillir 27 nations et près de 170 athlètes venus de toute l'Europe. Pas de quoi effrayer nos Tricolores, plus motivés que jamais.

6 catégories

Lors des compétitions, il existe cinq tableaux : simple hommes, simple femmes, double hommes, double femmes et double mixtes. Les joueurs sont également répartis en six catégories distinctes, en fonction de leur handicap : WH1 pour les sportifs en fauteuil roulant qui ne disposent pas d'équilibre du tronc, WH2 pour ceux qui disposent d'un équilibre du tronc normal ou qui s'approchent de la moyenne. Les SL3 et SL4 sont debout mais atteints d'un handicap des membres inférieurs. Les premiers marchent ou courent en boitant, les seconds se déplacent de manière fluide. La catégorie des SU5 regroupe les athlètes avec un handicap des membres supérieurs. Enfin, les SS6 sont les joueurs de petite taille qui doivent mesurer au maximum 1,45 m pour les hommes et 1,37 m pour les femmes.

Des chances de médailles

Les Français se sont entraînés dur et ont réussi à se frayer un chemin dans le haut niveau. Sept frenchies sont qualifiés : Faustine Noël (club étudiants de Rennes), Emmanuelle Ott (Tarbes, Hautes-Pyrénées), Meril Loquette (Maisons-Laffitte, Yvelines), Fabien Morat (Aix-en-Provence, Bouches-du-Rhône), Mathieu Thomas (Montrouge, Hauts-de-Seine), David Toupé (Tarbes) et enfin Lucas Mazur (Salbris, Loir-et-Cher). Des athlètes venus des quatre coins de l'Hexagone qui comptent bien tirer profit de leur avantage : jouer à domicile. Leur chef de file : Lucas Mazur, 20 ans, champion du monde en simple en 2017, en Corée du Sud. Le jeune homme, qui souffre d'une malformation à la cheville depuis l'enfance, entend continuer sur sa lancée.

Inscrit aux Jeux paralympiques de 2020

Bonne nouvelle ! Le badminton figure, pour la première fois, au programme des Jeux paralympiques de Tokyo de 2020. S'ils veulent se qualifier, les parabadistes devront marquer des points lors de ces championnats d'Europe. Avant cela, une autre rencontre est dans tous les esprits : les championnats du monde de parabadminton à Bâle. La Suisse accueillera, à son tour, les athlètes du 21 au 25 août 2019. Les « valides » concourront au même moment... à quelques mètres de là.

Réagissez à cet article !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

Sur le web

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr."


Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr