Chronique Croizon : chansigne, chanter avec les mains

Résumé : Parfois la musique se chante avec les mains et s'écoute avec les yeux. Dans sa chronique du 23 octobre 2017 du Magazine de la Santé (France 5), Philippe Croizon raconte le chansigne, interprétation libérée de la LSF. Magique !

Par , le 

Lire les réactions et réagissez !

Pourquoi ce ballon ?
Parce qu'avant d'entrer dans le vif du sujet, nous allons tenter une petite expérience artistique : écouter de la musique avec les mains. Cette expérience insolite est proposée par Mathilde, une jeune chanteuse qui se produit tous les samedis à 17h au Studio Hébertot à Paris jusqu'au 6 janvier 2018 (article complet en lien ci-dessous). Au début du spectacle, on offre au spectateur un ballon qui lui permet de percevoir les vibrations de la voix, de la guitare. En fermant les yeux, il peut ainsi comprendre ce que peuvent ressentir les personnes sourdes face à la musique. Un monsieur sourd a d'ailleurs dit à Mathilde : « Vous avez une très belle voix ! ». Elle a été émue de savoir que son timbre pouvait être perçu du bout des doigts.

Ce spectacle de chant a une autre particularité, plutôt singulière…
Il s'appelle en effet Je les signe tous. Mathilde, que l'on a vue dans la saison 4 de The Voice, est accompagnée sur scène par une interprète en langue des signes qui traduit toutes ses paroles. On appelle cela le « chansigne », dérivé de la LSF mais beaucoup plus chorégraphié. C'est un véritable duo, comme un ballet ! L'interprète, Maylis, elle-même sourde, est une artiste à part entière. Ce spectacle est bouleversant, tant sur la forme que sur le fond puisque Mathilde aborde des thèmes forts comme l'amour, la liberté, les femmes battues ou encore l'homosexualité.

Mais Mathilde précise bien que ce n'est pas un spectacle « pour sourds ».
Oui, en effet, c'est un spectacle grand public qui permet de découvrir d'autres sensations et pourquoi pas l'univers des personnes sourdes considéré comme une culture à part entière. C'est un très beau moment de poésie, très subtile.

Elle n'est pas la seule artiste à proposer des spectacles en chansigne.
En effet, c'est une démarche artistique qui séduit de plus en plus d'artistes et dans tous les milieux. Elle est promue par des associations comme Deux mains sur scène, qui a par exemple interprété le spectacle du chanteur Cali.

On peut également citer David Lion…
Oui ce chanteur a eu la bonne idée de tourner ses clips en langue des signes française pour accompagner ses compositions. À l'origine de ce projet, il y a une chanson, Le silence est d'or, qui parle de surdité et de différence (article en lien ci-dessous).

Certains chansigneurs, comme on les appelle, ne ménagent pas leurs efforts.
On a quelques images de Holly, qui traduit les paroles des plus grands rappeurs américains (article en lien ci-dessous). Elle écume de nombreux shows et attire l'attention du public grâce à ses interprétations endiablées. Elle arrive même à scotcher le chanteur qui ne résiste pas à l'envie de rapper à ses côtés. Ses vidéos font un carton sur les réseaux sociaux.

En France, le chansigne sera également à l'honneur dans le tout nouveau spectacle Dévaste-moi !, qui sera joué à Paris du 9 au 26 novembre 2017 à l'International visual theatre.
Oui, c'est un spectacle hybride entre concert et théâtre, qui va du récital d'art lyrique au concert pop-rock, en passant par le cabaret des années 30. Sur scène, Emmanuelle Laborit, première comédienne sourde distinguée par un Molière, en 1993, pour son rôle dans la pièce Les enfants du silence, interprète en chansigne une vingtaine de chansons. Son metteur en scène explique qu'elle signe du bout des cheveux au bout des pieds et que tout vibre en elle. Emmanuelle a un rapport au corps beaucoup plus libre et affirmé que celui des entendants.

Pour encourager l'accessibilité des personnes sourdes à la culture, il existe une association qui promeut ce type de dispositifs. Elle s'appelle Access culture…
Elle propose un programme de spectacles en LSF ou avec surtitrage adapté dans toute la France. Le comédien LSF fait vraiment partie du spectacle et est pleinement intégré sur le plateau par le metteur en scène ou le chorégraphe.

Revoir le vidéo de la rubrique sur le chansigne en lien ci-dessous.

Lire les réactions et réagissez !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

Sur le web

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"


Commentaires

Réagissez à cet article

Le 26-10-2017 par Mimi kitty :
Bonjour.
Belle initiative.
J.ai vu un reportage dans santé magazine sur france5 j.ai bien aimé.

Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr