15 étudiants handicapés vivent en autonomie à Paris

Résumé : Inauguration officielle à Paris d'un centre de santé qui accueille 15 étudiants avec un handicap physique. Il propose des studios domotisés et un encadrement sécurisant avec la présence H24 d'une équipe d'assistance médicale. Exemple à suivre....

Par , le 

Lire les réactions et réagissez !

Anne Hidalgo a inauguré le 16 mai 2018 à Paris le centre de santé Colliard, qui assure l'hébergement et l'accompagnement de quinze étudiants en situation de handicap physique. « Merci d'avoir ouvert ce lieu ici à Paris », a déclaré la maire PS, au côté de Valérie Pécresse, présidente LR de la Région Île-de-France qui soutient également le projet, et de la maire LR du Ve arrondissement Florence Berthout.

16 studios domotisés

Situé dans le quartier latin, à deux pas de l'université Paris-III, et à peine plus loin du vaste campus de Jussieu, le centre a dans les faits ouvert ses portes en septembre 2016, avec un Centre de planification et d'éducation familiale. Un an plus tard, l'établissement, sous la houlette de la fondation Santé des étudiants de France, a ouvert ses quelque seize studios domotisés, c'est-à-dire adaptés à l'hébergement d'étudiants handicapés et polyhandicapés. « C'est le bon compromis, on est à la fois sécurisés avec des équipes (d'assistance médicale) disponibles 24h/24, et en même temps très autonomes », explique Irène Parion, étudiante de 27 ans en médiation culturelle. « C'est un peu comme à l'hôpital, mais pas du tout dans la même ambiance ».

Des chambres adaptées

Remplies de photographes suivant la maire, les chambres semblent exiguës mais, une fois vides, elles paraissent bien adaptées aux fauteuils roulants des étudiants. Un lit, orné d'une guirlande de photos d'amis, monte et descend à volonté, tout comme le bureau installé dans un coin près de la porte menant à la pièce d'eau. « Je peux presque mettre deux fauteuils dans la salle de bain », se réjouit Tim Ejchenrand, 19 ans, en première année d'infocom. « Mes parents habitent dans le 19e arrondissement (au nord de Paris, ndlr), je n'avais pas envie de faire une demi-heure de transport en fauteuil », explique-t-il en discutant avec les élus des manques dans l'adaptation des transports publics aux personnes en situation de handicap.

Un centre de santé

Début 2018, le centre, qui dispose de quatre espaces salon-cuisines communs, s'est également doté d'un centre de santé, ouvert au public mais aussi aux quinze étudiants actuellement hébergés. « Le but c'est de leur apprendre à s'autonomiser, de servir de tremplin », explique la FSEF qui estime que les étudiants restent en moyenne trois ans, avant de trouver leur propre appartement adapté, en se basant sur l'expérience d'un autre centre en Seine-et-Marne.

© Twitter Anne Hidalgo

Lire les réactions et réagissez !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2018) Agence France-Presse.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations ».


Commentaires

Réagissez à cet article

Le 17-05-2018 par Athvouyahia :
Toutes les personnes en situation de handicap devraient pouvoir accéder à l'éducation, à la formation professionnelle, à l'enseignement supérieur, à l'emploi adaptés à leur/s déficience/s

Le 18-05-2018 par Chris :
Tout à fait d'accord avec Athvouyahia. Par rapport à cet article, cela devrait être démultiplié en France et non pas pour 15 étudiants mais pour plus. Un objectif qui devrait être inscrit dans la feuille de tout gouvernement positif. Et pourquoi par des investisseurs privés...

Le 21-05-2018 par On a de l'argent quand on veut ça dépend pour qui :
Bien c'est bien mais c'est trop trop peu
Combien Mme Hidalgo on aurait pu héberger et accompagner d'étudiants en situation de handicap physique en France avec 6 milliards d'euros ?
Les 6 milliards d'euros que la France va verser pour organiser Les JO de Paris 2024

Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr