The Good doctor : le chirurgien autiste débarque sur TF1

Résumé : Les deux 1ers épisodes de The Good doctor diffusés le 28 août 2018 sur TF1. Cette série raconte le parcours d'un chirurgien atteint du syndrome d'Asperger fraîchement nommé à l'hôpital. Une nouvelle façon de présenter l'autisme à l'écran.

Par , le 

Lire les réactions et réagissez !

Dr House a disparu mais le créateur de la série, David Shore, n'est pas à cours d'idées… médicales. La preuve avec The Good doctor, une nouvelle série dont le personnage principal est un jeune homme… porteur du syndrome d'Asperger. Le pitch : le Dr Shawn Murphy, joué par Freddie Highmore (l'inquiétant Norman Bates du Bates Motel), chirurgien brillant et autiste, arrive dans le service d'un grand hôpital américain mais le débat à son sujet fait rage…

Gagner ses galons

Peu d'adaptation sociale, difficulté à communiquer, véritable don pour soigner ; le profil de Shawn est atypique. La première saison dévoile un personnage au tout début de son histoire ; il doit gagner ses galons dans le service, y faire ses preuves, apprendre à côtoyer ses collègues. En clair, il doit lutter pour trouver sa place. Admiré par certains, vu comme inadapté par d'autres qui guettent le moindre faux-pas, il ne laisse personne indifférent. C'est sans compter sur sa ténacité et la justesse de ses diagnostics qui vont très vite remettre en question tous les préjugés. Cette série aborde avec un ton décalé des thématiques liées au handicap très actuelles : comment gérer son handicap dans le milieu professionnel, comment est perçu l'autisme par ceux qui n'en connaissent que les stéréotypes ?

L'autisme dans les séries

David Shore n'est pas le premier à aborder le sujet de l'autisme dans une série télé. On pense à Atypical, réalisée par Robia Rashid (auteur de How I met your mother), elle aussi diffusée sur Netflix (lire article en lien ci-dessous). Celle-ci met en scène, avec beaucoup d'humour, le quotidien d'un lycéen atteint de troubles autistiques et sa famille quelque peu déjantée. Tandis que On the spectrum, nouvelle série israélienne présentée en avant-première mondiale en mai 2018 aborde l'autisme avec humour mais sans moquerie, et offre un regard audacieux sur le handicap (article en lien ci-dessous).

Le 28 août sur TF1

Plus cynique, moins proche du registre de la comédie, The Good doctor pourrait séduire les adeptes de séries médicales amateurs de personnages « originaux ». Quarante épisodes et deux saisons ont été tournés. Diffusée depuis septembre 2017 aux Etats-Unis, cette nouvelle série fait son apparition sur le petit écran français le 28 août 2018 sur TF1, en prime-time, à 21h (deux épisodes à la suite). Une série déjà phare qui promet de donner un nouveau souffle à la grille de programmation de la chaîne.

© The Good doctor

Lire les réactions et réagissez !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Handicap.fr. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, sans accord. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"


Commentaires

Réagissez à cet article

Le 14-08-2018 par Sophie :
Cette série est la reprise américaine de la série sud-coréenne "the
good doctor". Excellente série qui passe sur Netflix pour ceux qui l'ont.

Le 17-08-2018 par Stéphane :
J'aime bien l'idée de sensibiliser au handicap via l'audiovisuel. En espérant qu'il ne s'agira pas trop d'une caricature de lui-même (le syndrome) et qu'il reflétera une certaine réalité du quotidien des personnes en situation de handicap atteintes de ce syndrome. Attendons de voir le résultat avec la plus grande des bienveillances :) !
Stéphane

Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr