Handip-hop, ambitieux projet handicap d'un ado valide

Résumé : Handip-hop, c'est l'événement qui initie personnes valides et handicapées à la culture hip-hop, à Paris. Organisé pour la troisième année consécutive à l'initiative de Donagan Légitimus, 16 ans, il se tiendra le 10 décembre 2016, dans le 13e.

Par , le 

Réagissez à cet article !

Pour sa troisième édition, la journée Handip-hop fondée par Donagan Légitimus, 16 ans, prend de l'ampleur. L'événement lancé à l'initiative de cet adolescent ambitieux se tiendra le 10 décembre 2016 à Paris, au gymnase Stadium (13e), de 12h30 à 18h. Au programme,  des animations hip-hop (danse, graff, beatbox…) mais aussi de nombreuses opérations de sensibilisation au handicap tout au long de la journée : quizz à l'aveugle, jeux adaptés, initiation au basket-fauteuil ainsi qu'à l'alphabet braille.

Plus qu'un spectacle

Pour Donagan-Manuel-Vasco Légitimus, l'aventure Handip-hop démarre en 2013, à l'âge de 13 ans. Lorsqu'un de ses amis, en fauteuil roulant, se voit refuser l'accès à un magasin, c'est le déclic ; l'envie de bousculer le cours des choses et de créer un événement en faveur du handicap, en y intégrant pleinement la culture hip-hop, l'emporte sur l'indignation face à l'injustice. Sa mère, Carole, qui travaille pour l'association Insertion Handicap (qui favorise l'insertion professionnelle des personnes handicapées au Sénégal et les accompagne dans leurs démarches administratives), l'aide à monter le projet.

Une initiative inspirante

Lors de l'édition précédente, qui s'est tenue en mai 2015, le spectacle dans lequel Donagan dansait a pu réunir environ 200 personnes. Aujourd'hui, plus qu'une chorégraphie, une journée entière d'animations est consacrée au handicap et à la culture hip-hop, que Donagan souhaite rendre accessible à tous. « Je veux faire en sorte que le projet s'agrandisse et qu'il n'y ait pas qu'un spectacle », confie le fondateur de l'événement. S'il n'est pas sur scène cette année, le garçon ne manque pas de faire participer son ami handicapé à la chorégraphie, « pleine d'énergie et de rapidité », selon lui. Une initiative inspirante, d'autant plus qu'elle émane d'un ado de 16 ans, et un succès grandissant qui devrait rassembler encore plus de public pour l'édition 2016.

À noter que les fonds récoltés à l'issue de cette journée seront reversés à l'association Insertion Handicap.

© Insertion Handicap

Réagissez à cet article !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

Sur le web

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Aimée Le Goff, journaliste Handicap.fr"


Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr