Macron fait sa rentrée avec des élèves handicapés

Résumé : Emmanuel Macron se rendra le 4 septembre 2017, jour de la rentrée, à l'école Louis Houpert de Forbach (Moselle), pour se faire présenter deux classes de CP dédoublées et une qui accueille des élèves handicapés.

Par , le 

Lire les réactions et réagissez !

Le 4 septembre 2017, Emmanuel Macron fait sa rentrée en Moselle, à l'école Louis Houpert de Forbach (Moselle), a annoncé l'Elysée. Il sera accompagné du ministre de l'Education Jean-Michel Blanquer et de la secrétaire d'Etat chargée des personnes handicapées, Sophie Cluzel. Il rendra visite à une classe accueillant des enfants en situation de handicap et leurs accompagnants, avec au programme la projection d'un film et des échanges avec la classe. Confirme-t-il ainsi sa volonté de faire du handicap l'une des priorités de son quinquennat ?

L'école Louis Houpert est classée en zone d'éducation prioritaire renforcée (REP +), un de ces quartiers très défavorisés où le gouvernement a fait dédoubler dès cette année les classes de CP pour limiter les effectifs à une douzaine d'élèves par classe. Cette mesure phare de la rentrée, promesse de campagne d'Emmanuel Macron, concerne 2 500 classes de CP. Jean-Michel Blanquer a précisé mardi que 86% des classes de CP en REP+ seraient physiquement dédoublées, avec un effectif maximum d'une douzaine d'élèves. Les 14% restants auront deux maîtres par classe. Dans l'école Louis Houpert, le président se fera présenter deux classes de CP dédoublées avec lesquelles il aura des échanges autour d'un exercice de lecture et d'écriture et d'une activité de mathématiques. Le chef de l'Etat achèvera sa visite par un déjeuner à la cantine avec des parents d'élèves et des accompagnants.

Quant à Sophie Cluzel, elle poursuit sa rentrée le lendemain à Paris en se rendant dans quatre établissements scolaires afin de mettre en valeur différents dispositifs inclusifs dont bénéficient les élèves en situation de handicap. Parmi eux, l'accompagnement individuel via un AVS, l'unité d'enseignement maternelle pour enfants autistes et l'unité locale d'inclusion scolaire (ULIS). Elle dit souhaiter ainsi "réaffirmer que le droit à l'éducation pour tous les élèves est un droit fondamental".

Lire les réactions et réagissez !  

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2017) Agence France-Presse.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations ».


Commentaires

Réagissez à cet article

Le 02-09-2017 par iborra :
quel dommage que notre président ne soit aps le 4 septembre dans le collège de mon fils !
pas de contrat d'AVS avant novembre, pas d'autorisation d'aller à la journée d'intégration...

Le 02-09-2017 par Thomas 69 :
Il ferai mieux de s'occuper d'autre choses au lieu de faire ça!!!

Le 05-09-2017 par Marie :
Je suis avs et mon contrat n'est pas reconduit. Ça me fait de la peine de ne pouvoir accompagner ces enfants.Courage.

Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr