Marie Bochet : le sacre d'une championne hors-pair !

Résumé : Elle était au sommet et devait y rester. Avec quatre nouvelles médailles d'or, la skieuse Marie Bochet devient l'athlète française la plus titrée des Jeux d'hiver. Retour en images sur une championne hors-pair...

Par , le 

Réagissez à cet article !

Marie a tout pris ! Elle est la star des Jeux paralympiques de Pyeonchang qui se sont achevés le 18 mars 2018. Quatre médailles, toutes en or. Son nom ? Bochet, déjà gravé dans l'histoire du ski paralympique depuis quelques années. En Corée, notre porte-drapeau avait ouvert le bal des médailles françaises, au premier jour de la compétition, insufflant une belle dynamique à toute l'équipe. Elle aura porté ses fruits : 20 médailles pour les Tricolores, dont 7 en or, hissant la France au 4e rang des nations.

Rester au sommet

Pour sa dernière descente, le slalom (catégorie debout), elle a survolé la course entre les piquets serrés, en signant le meilleur temps des deux manches avec une avance conséquente sur la deuxième, la Canadienne Mollie Jepsen, reléguée à plus de 4 secondes. Avec quatre titres (descente, super-G, slalom géant, slalom) en cinq courses disputées dans la montagne sud-coréenne, la skieuse du Beaufortain, en Savoie, égale sa moisson de Sochi en 2014, déjà exceptionnelle avec quatre titres (descente, super-G, slalom géant, super combiné). Il ne lui manque que le super combiné pour réaliser un sans-faute, un cinq sur cinq. « Je les ai vues les quatre médailles côte à côte tout à l'heure, c'était plutôt sympa », a déclaré la jeune femme de 24 ans à France 3. « À Sochi, j'arrivais, je savais que j'étais capable de faire quelque chose de bien mais je n'avais pas vraiment quelque chose à prouver, alors que là il fallait que je réitère, c'était différent. C'est plus difficile de rester au sommet que d'y aller », a poursuivi Marie Bochet.

Sur les skis dès la maternelle

Marie Bochet est née en 1994 avec une agénésie (atrophie) de l'avant-bras gauche. En bonne petite montagnarde, elle chausse les skis dès la maternelle, fréquente le club des sports des Saisies puis le ski-club d'Arêches-Beaufort. Elle dispute ses premières courses avec les « valides ». Puis, en 2006, à l'âge de 12 ans, elle rejoint le club handisport d'Albertville. Tout juste âgée de 16, elle participe aux Jeux paralympiques de Vancouver, en 2010, où elle termine 4e du slalom et du super-combiné debout. Puis remporte ensuite la Coupe du monde de slalom, décroche son premier grand chelem à 19 ans. La suite, on la connait…

Une tête bien faite

Marie Bochet compte quinze titres de championne du monde. En mars 2014, après être devenue la première athlète à réussir un grand chelem sur l'ensemble des cinq épreuves lors d'un seul et même championnat du monde, celui de ski alpin, à la Molina (Espagne) en 2013, elle reçoit l'un des plus prestigieux trophées du sport, le « Laureus world sports person of the year with a disability award 2014 » dans la catégorie athlète avec un handicap de l'année. Arrivent enfin ses quatre premiers titres paralympiques à Sochi… Elle n'a alors que 20 ans. Cette sportive hors-pair, qui dit vouloir faire autant travailler ses neurones que ses cuisses, a également une tête bien faite puisqu'en 2013, elle est admise à Sciences Po Paris pour préparer le certificat préparatoire adapté pour les sportifs de haut niveau. Dans le cadre des Jeux de Pyeonchang, elle est également élue membre du Comité international paralympique et rejoint la commission des athlètes.

Une fille en ligne droite

La jeune femme conforte son statut de sportive française la plus titrée de l'Histoire des Jeux olympiques et paralympiques d'hiver, avec huit médailles d'or. Ce que Marie dit, Marie le fait... Son père, Yvon, agriculteur dans le Beaufortain, confie à France 3 : « Marie, c'est une ligne droite. Si elle décide quelque chose, elle met tout en place pour y parvenir ». À Pyeonchang, il était dans les tribunes pour encourager sa fille, avec un clan Bochet venu en masse. Familles et amis ont brandi banderoles et drapeaux avec frénésie, allant même jusqu'à faire teinter les cloches des vaches laitières dans la montagne coréenne. Un enthousiasme no limit pour une championne no limit !

Découvrez cette athlète exceptionnelle dans le clip ci-dessous réalisé par notre partenaire Oneheart.fr, à partir des images filmées à Pyeonchang.

Marie Bochet sera en direct aux côtés de tous les médaillés de la délégation française le 20 mars à 20h dans Tout le sport sur France 3 (article en lien ci-dessous).

Réagissez à cet article !  

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"


Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr