Handicap : 4 fois moins de chance d'accéder aux études sup

Résumé : Comment mieux préparer l'école à former les étudiants handicapés ? Une association suggère aux candidats à la présidentielle sept pistes et publie un livre blanc. Que du bon sens !

Par , le 

Lire les réactions et réagissez !

Les jeunes en situation de handicap ont encore quatre fois moins de chances d'accéder aux études supérieures qu'un élève valide, et en sont pénalisés dans leur accès à l'emploi. Face à ce constat, l'association Arpejeh rend public le 9 mars 2017 son livre blanc. Intitulé « Pour un accès effectif des jeunes en situation de handicap aux études supérieures et à l'emploi », il sera adressé aux candidats à la présidentielle.

Un déficit de formation

Selon un sondage réalisé pour Arpejeh, 70% des Français estiment que les élèves en situation de handicap ne sont pas suffisamment préparés par l'école à faire des études supérieures. Or le déficit de formation constitue une des raisons majeures du chômage des personnes en situation de handicap, qui sont deux fois plus touchées que le reste de la population. C'est pourquoi, depuis 2008, l'association Arpejeh agit pour une meilleure formation et employabilité de ces jeunes, via la mise en place d'un ensemble d'initiatives telles que l'aide à la recherche de stages et d'alternances de la 3e à bac+5, les découvertes des métiers ou encore le parrainage par des collaborateurs d'entreprises volontaires. Elle réunit, à ce jour, 65 entreprises membres.

7 propositions

L'association formule aujourd'hui 7 propositions pour lutter contre les inégalités d'accès à la formation. Tout d'abord, intensifier les actions de sensibilisation au handicap à l'école ou encore s'assurer que les élèves handicapés effectuent bien leur stage de découverte obligatoire en 3e. L'association propose également de mettre en place, au niveau national, une coordination effective des référents académiques en charge des élèves en situation de handicap. Une revendication récurrente est la professionnalisation du métier d'AESH (ex-AVS) et la revalorisation de son rôle, tout comme le renforcement de la formation initiale et continue des enseignants sur le handicap. Consolider ce sujet suppose également de se doter d'études conduites dans la durée et d'éléments statistiques fiables sur l'évolution des parcours des élèves handicapés. In fine, c'est l'organisation et le mode de financement de l'Agefiph (fonds dédié à l'emploi des travailleurs handicapés) qui, selon Arpejeh, doit être revu.

D'autres étudiants montent au créneau

S'inscrivant dans le même désir de se faire entendre, la Fédéeh, autre association dédiée aux étudiants handicapés, a elle aussi interpellé les candidats à la présidentielle, conviant, le 7 mars 2017, les 5 représentants des grands partis à venir débattre à Paris. Elle publiait à cette occasion un livre blanc avec 19 mesures concrètes (article en lien ci-dessous).

Lire les réactions et réagissez !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

Sur le web

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"


Commentaires

Réagissez à cet article

Le 17-03-2017 par LEBRETON Yohann :
Un bémol : l'accès est possible en ce sens où des études peu chères comme les miennes m'ont montré que seul le maintien était impossible : mal vu par les enseignants, les étudiants, les handicapés sont regroupés ensemble lors des amphi, des cours en sous-groupes. Et le pire, les notes sont plafonnées : pour tout dire, avec plusieurs semaines de cours au cours desquelles seuls les cinq handicapés que nous étions venions, les autres (absents) avaient de meilleures NOTES !!!! Absurdes ? Non si la logique est de brider ceux qui se battent chaque jour pour naviguer dans les couloirs (en pente) prendre les escaliers ....

Rien n'est à refaire, mais à REVELER AVANT DE S'INSCRIRE.

Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr