Autisme, le combat : film et débat sur France 2 le 30 mars

Résumé : France 2 diffuse le mercredi 30 mars 2016 à 21h une fiction inspirée de la vie de Francis Perrin, papa d'un garçon autiste. Presque comme les autres raconte l'errance diagnostique. Il est suivi d'un débat : "Autisme, le combat des familles".

Par , le 

Lire les réactions et réagissez !

Séverine et Christophe, comédiens, sont de jeunes parents amoureux. Ils ont un fils, Tom. A 3 ans, le petit garçon ne parle pas, crie souvent, dort difficilement, a des comportements étranges. Leur vie professionnelle et sociale devient difficile. Aucune baby-sitter ne consent à revenir garder Tom, la crèche le renvoie, les grands-parents sont dépassés. Séverine, exténuée par les nuits sans sommeil, met sa carrière en sourdine, Christophe se réfugie dans le travail, l'alcool et les églises. Les amis s'éloignent. Pédiatres, ORL, psychiatres : tous ont un discours culpabilisateur, surtout pour la mère, aucun ne se risque à présenter un diagnostic. Ils cherchent une maladie, pas un handicap, et minimisent le problème. Pourtant, Tom est autiste. Quand le diagnostic tombe enfin, la famille peut commencer à avancer...

Inspiré de l'histoire de Francis Perrin

A quelques jours de la Journée mondiale de l'autisme (article en lien ci-dessous), le 2 avril 2016, Presque comme les autres est diffusée sur France 2 le mercredi 30 mars 2016 à 21h. Une fiction, pas tout à fait, car elle est inspirée de l'histoire de l'acteur Francis Perrin, papa d'un garçon autiste, diagnostiqué en 2005 à l'âge de trois ans. Il livre son parcours chaotique, douloureux mais aussi formidablement optimiste dans un livre Louis, pas à pas (Livre de Poche) publié en 2012. France 2 a choisi d'adapter cet ouvrage en se concentrant uniquement sur la première partie, l'errance médicale… et ses tourments, jusqu'à dire à ces parents : « Faites le deuil de votre enfant ! ». Pour jouer Gersende et Francis Perrin : Julie-Marie Parmentier et Bernard Campan. Quant à Tom, il est incarné par Côme, un petit garçon autiste. « Sa partition est libre, il fallait être souple et s'adapter à ce qu'il faisait. C'est formidable pour un comédien de lâcher prise », confie Bernard Campan dans Le Figaro.fr. Louis Perrin, désormais âgé de 14 ans, fait également une apparition dans ce téléfilm.

Une soirée débat : « Autisme, le combat des familles »

La soirée se poursuit, de 22h20 à 23h25, avec un débat animé par Julian Bugier : « Autisme, le combat des familles ». Encore méconnu, l'autisme est un handicap dont on ne guérit pas mais avec lequel il est possible de vivre un peu mieux. On estime aujourd'hui à 660 000 le nombre de personnes autistes en France, dont environ 153 000 enfants et adolescents de moins de 20 ans. Au moment où le gouvernement lance une grande campagne nationale pour briser les préjugés sur ce trouble (article en lien ci-dessous), Ségolène Neuville, Secrétaire d'Etat chargée des personnes handicapées, débat au côté de professionnels, de spécialistes mais aussi des familles venues livrer leur témoignage. Quel traitement accorde aujourd'hui la France à ce handicap, déclaré grande cause nationale en 2012 ? Les deux programmes seront à revoir en replay sur le site de France 2 (en lien ci-dessous).

Presque comme les autres, fiction, 1h20
Téléfilm de Renaud Bertrand
Avec Julie-Marie Parmentier, Marie-Anne Chazel, Bernard Campan et Côme Rossignol de la Ronde dans le rôle de Tom.
Diffusé sur France 2 le mercredi 30 mars 2016 à 21h.

Lire les réactions et réagissez !  

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"


Commentaires

Réagissez à cet article

Le 30-03-2016 par malelo59 :
Comment un medecin pédopsychiatre peut-il encore dire que l'autisme est une maladie. Si tel était le cas on pourrait proposer un traitement.....en 2015 ça me choque

Le 30-03-2016 par Fernandes :
Un grand combat pour les familles. Bon courage

Le 30-03-2016 par djo :
Les parents sont les seuls à voir si leur enfant est différent des autres.C'est les insulter que de leur tenir des discours stupides en leur disant qu'ils se font idées sur le comportement de leur enfant.Le gouverne ment ferme les yeux sur ce handicap très connu et bien pris en charge par d'autres pays. Il est inadmissible que la France accepte de payer la prise en charge de nos enfants par d'autres pays au lieu de faire des structures adaptées chez nous ce qui simplifierait la vie des familles.!

Le 31-03-2016 par Marry poppins :
Quelle soirée, quelle émotion, merci

Le 31-03-2016 par Maty :
Belle initiative. Il est temps qu on sache que l Autisme n est pas une maladie. J'ai un enfant autiste léger et je comprends parfaitement ces parents. Bon courage à tous

Le 31-03-2016 par Chaimae :
Mon fils n est pas née autiste il est devenu autiste après ses vaccins de 18 mois il a arrêté de manger de jouer et de bouger de son lit pendnat 3 jours après il est devenu un autre .. je vis un malheure douloureux et je souhaite bon courage à tous les concernés.

Le 31-03-2016 par Lily :
Très belle émission pour le combat des autistes, il est temps que la France prenne conscience du monde des handicapés (tous handicap confondus). Ce qui est plus grave ce sont les diagnostics des pédiatres, pédospychiatres, et autres, ils sont dans le déni.il faudrait que les médecins écoutent les parents qui mettent déjà un diagnostic. Je souhaite bon courage à tous les parents, qu'ils continuent de se battre.

Le 01-04-2016 par lna08 :
histoire tres touchante
mais pourquoi la journne de l autisme en france le 2 avril tombe le meme jour que celle de sidaaction

Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr