Reconnaissance lourdeur du handicap : mesure simplifiée !

Résumé : A compter du 1er juillet 2016, un décret simplifie la procédure de reconnaissance de la lourdeur du handicap (RLH), qui permet d'aider financièrement les employeurs de travailleurs lourdement handicapés. Quoi de neuf ?

Par , le 

Lire les réactions et réagissez !

Simplification de la procédure de reconnaissance de la lourdeur du handicap ; le texte entre en vigueur le 1er juillet 2016, suite au décret paru le 2 février (en lien ci-dessous), avec l'objectif de favoriser l'emploi des travailleurs handicapés.

RLH, à quoi ça sert ?

Mais la RLH, c'est quoi ? Les employeurs de salariés handicapés ainsi que les travailleurs non-salariés handicapés peuvent se voir attribuer une aide financière destinée à compenser les conséquences économiques de la lourdeur du handicap sur le poste de travail occupé (article complet en lien ci-dessous). Par exemple l'octroi d'un tuteur pour aider à la réalisation des tâches ou la mise en place d'un tiers pour palier la baisse de productivité. À condition, cependant, qu'une décision de reconnaissance de la lourdeur du handicap soit prise par l'Agefiph. Cette demande doit être effectuée par l'employeur du salarié handicapé ou par le travailleur non salarié. A noter que ce dispositif concerne aussi les alternants.

Quelles nouveautés ?

Grâce à ce nouveau décret, la liste des pièces justificatives est allégée. N'y figurent plus, notamment, la fiche de poste du travailleur handicapé ainsi que l'attestation précisant que ce dernier a bien été informé de la demande. Il ouvre par ailleurs la possibilité d'une attribution de la RLH jusqu'à la fin de carrière pour les personnes âgées de plus de 50 ans (et non plus pour seulement pour trois ans). Pour les autres, il prévoit également une procédure de renouvellement via un formulaire simplifié en cas de situation inchangée. Enfin, ce décret réforme les modalités de calcul de l'aide accordée au titre de la RLH. Bonne nouvelle pour les employeurs ! Le montant annuel s'établira désormais à 550 fois (contre 450 fois auparavant) le taux horaire du Smic (9,67 €) pour un emploi à temps plein, soit à 5 318,50 € en 2016. Cette aide pouvant, sous certaines conditions, être portée à 1095 fois le taux horaire, soit 10 588,65 €.

Les nouveaux dossiers de demande de RLH ainsi que la liste des pièces justificatives à fournir seront téléchargeables sur le site Internet de l'Agefiph depuis le 30 juin. (Site en lien ci dessous).

Lire les réactions et réagissez !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

Sur le web

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Handicap.fr. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, sans accord. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"


Commentaires

Réagissez à cet article

Le 08-07-2016 par roux :
peut être une solution ,mais attention que se ne soit- pas un handicape pour les autres handicapés

Le 08-07-2016 par Lea 64 :
Arriver à 60 on toucheras quoi plus rien on va vivre avec quoi pourquoi pas toucher à vie allocation adulte handicaper sa sera notre retraite merci

Le 13-07-2016 par ROBIC :
Bonjour ;Avec une reconnaissance de travailleur handicapé à moins de 50% pour cent ,quels en serons les conséquences pour l'emploi et aussi pour la retraite ..et les aides serons lesquels? ..

Le 19-08-2016 par antoine :
bonjour
rappel à notre gouvernement, les handicapés ne perçoivent pas : colis alimentaire, acces piscine, bus gratuit, prime de noel.mutuelle moins chère comme cest le cas pour le rsa....

Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr