Des spectacles pour initier les bébés à la LSF

Résumé : S'ouvrir à la langue des signes dès le plus jeune âge pour se faire comprendre et développer le système d'apprentissage, c'est le pari osé que proposent des compagnies de théâtre aux jeunes parents, entendants ou non. Pour démocratiser la LSF !

Par , le 

Lire les réactions et réagissez !

La langue des signes se développe de plus en plus auprès des très jeunes enfants. Une énième méthode de développement ? Les bébés commencent à faire leurs premiers signes vers 8 à 10 mois, bien avant de prononcer leurs premiers mots. En développant cette gestuelle naturelle comme un langage, ils peuvent s'exprimer plus tôt, réduisant ainsi drastiquement les frustrations, les pleurs et les colères. De plus en plus de professionnels du domaine médical et de la puériculture se tournent vers cet apprentissage.

Compagnie Maya : de 0 à 4 ans

Dans cette logique, des compagnies de spectacles vivants proposent des contenus en LSF dès le plus jeune âge et pour tous. Parmi elles, la Compagnie Maya organise à la fois des ateliers « Signes avec bébé » pour initier parents et enfants et des représentations théâtrales intégrant la langue des signes bébés pour les petits de 0 à 4 ans. Bonnie Estroumsa, chargée de communication, explique : « Plusieurs artistes se sont naturellement dirigés vers la langue des signes française, plus visuelle, et ont souhaité créer divers projets  pour que les publics sourds et entendants puissent enfin se rencontrer, partager et communiquer grâce à l'art. Ces deux mondes qui ne se connaissent pas ou mal ont tant à se donner. L'équipe regroupe d'ailleurs des artistes sourds, malentendants et entendants. ».

Les toupies : une belle complémentarité

Ce combat pour plus d'accessibilité est aussi celui de la compagnie Les toupies ; dans leur spectacle Angali Galitra, contes d'Afrique Noire, l'une des deux comédiennes parle avec sa voix, l'autre avec ses mains. Une complémentarité qui reprend un vieux dicton africain : «  Sois à l'écoute, tout est parole, tout cherche à nous communiquer une connaissance. ». La conteuse qui utilise la langue des signes permet de rendre accessible le spectacle à un public malentendant et de faire découvrir un autre mode d'expression au public entendant. La prochaine représentation aura lieu le 17 décembre 2018 à La Ferronnerie (Paris 12) (résa : resa@compagnielestoupies.org ).

© Les toupies / Compagnie Maya + Signes2main

Lire les réactions et réagissez !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Actus sur Handicap.fr

Sur le web

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Margot Blachon , journaliste Handicap.fr"


Commentaires

Réagissez à cet article

Le 26-11-2018 par Severine :
Félicitations pour se que vous faites j aimerai tellement apprendre à signé je suis sûr que ça m aiderai pour mon travail

Le 28-11-2018 par Christ Yss :
Attention, il ne faut pas confondre la LSF avec la langue des signes bébé, il y a une différence. Ce qui me fait sourire (je suis sourdeentendante et en formation LSF), est que tout le monde dit "oui, c'est bien le bébé signe" mais après qu'est ce qu'il reste, que fait on des signes qu'il a appris petit. Ah on oublie la LSF, et on met de côté la communauté sourde sur le plan égalité civile, formation...Et ce depuis bien trop longtemps. Ce serait bien que les choses changent et que tous (valides) acceptent cette différence qui n'est autre que la LSF et non pas de dire qu'il faut absolument "entendre, écouter". Les sourds écoutent aussi à sa façon. Merci d'avoir pris le temps de lire. Vive la LSF

Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr