Un cabaret des talents " handicapés " : un régal !

Résumé : Ce Cabaret des frissons garantis est une révélation. Une heure de délire pour cette comédie culinaire portée par une troupe de comédiens en situation de handicap mental et psychique. A savourer les 13,14 et 15 mars 2018 à Paris.

Par , le 

Réagissez à cet article !

Cabaret des frissons garantis ? Le titre est mensonger ; ce n'est pas une heure de « frissons » mais de rires garantis. Déjanté, fantasque, rafraîchissant, réjouissant… Ce cabaret exalté et musical promeut la bonne ripaille à la française, portée sur le devant de la scène par une troupe de comédiens avec de multiples particularités. Ils sont drôles, caustiques, attachants, parfois cyniques, voire sanguinaires. Accessoirement, ils sont aussi handicapés. Handicapés ? Est-ce vraiment possible ? Sont-ils capables de cela ? De retenir leur texte ? De jouer si bien la comédie ? De nous faire rire ? Eh oui, tout cela à la fois. Un peu barrés, comme le veut leur rôle, mais toujours très pros. Une bonne claque aux préjugés, un joli pied de nez à ceux qui pensent que handicap rime avec… ! Avec quoi d'ailleurs ?

Une troupe de comédiens handicapés

Olivier Couder est le boss de cette troupe atypique, qui se déchaîne lui aussi sur scène. Créée en 1989 par ce comédien et metteur en scène, la compagnie du théâtre du Cristal devient une troupe permanente en 2014. En partenariat avec l'Esat (établissement et service d'aide par le travail) La Montagne de Cormeilles-en-Parisis (95), elle forme des personnes en situation de handicap mental et psychique au métier de comédien professionnel parce que, selon Olivier, « elles drainent un rapport au monde singulièrement poétique ». Il y en a de la poésie dans cette pièce. Des chansons aux petits oignons que le public reprend de bon cœur : « Cochon de lait. Ô fricassé. Mangé mangé. Laissez-moi tourner. » Ils osent même des tubes comme Aline ou Tata yoyo, revisités avec brio. On en prend plein les mirettes, plein les oreilles et plein les narines. Car, durant tout le spectacle, comédie culinaire oblige, on est chatouillé par les effluves d'un plat qui se prépare sur scène. Délicieuse tentation qui satisfait, une fois le rideau baissé, l'appétit des spectateurs ; c'est à grandes louchées que les cuistots-comédiens servent des platées de pâtes à la bolognaise. Proximité inattendue avec le public. En guise de dessert, tous ont assurément… la banane !

3 dates en mars 2018

A consommer sans modération les 13, 14 et 15 mars 2018 à 20h •au Théâtre de Verre (12 rue Henri Ribière, 75019 Paris), Métro Place des Fêtes. La troupe intervient également à la demande dans les établissements et festivals. Partout où le talent et la bonne humeur sont commandés...

Réagissez à cet article !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

Sur le web

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Handicap.fr. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, sans accord. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"


Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr