JMJ : le pape prend le tram avec 15 jeunes handicapés

Résumé : Le pape François a de nouveau innové le 28 juillet 2016 en prenant un tramway entièrement accessible pour aller à la rencontre des participants aux JMJ de Cracovie (Pologne). Il était accompagné d'une quinzaine de jeunes handicapés.

Par , le 

Réagissez à cet article !

Le pape François dans un tramway avec une quinzaine de jeunes handicapés et leurs aides-soignants ? La scène se passe le 28 juillet 2016 en Pologne, à Cracovie, à l'occasion des JMJ (Journées mondiales de la jeunesse) qui ont lieu du 26 au 31 juillet 2016 (article en lien ci-dessous). Le tramway climatisé de 43 mètres de long, un modèle dernier cri, avec plancher surbaissé accessible aux passagers en fauteuil roulant, avait été repeint aux couleurs jaune et blanche du Vatican. Le pape, souriant, a salué de la main les milliers de personnes massées tout au long de son parcours effectué à petite vitesse. Le souverain pontife, sensible aux questions écologiques, est un fervent adepte des transports en commun, qu'il empruntait régulièrement lorsqu'il était archevêque de Buenos Aires.

Des JMJ pour les fidèles handicapés

Un pape surprenant, dans l'air du temps, qui agit souvent avec une grande spontanéité (quitte à compliquer la tâche de son service de sécurité), notamment lorsqu'il s'agit d'aller à la rencontre des fidèles en situation de handicap... Ce n'est pas la première fois qu'il partage leur quotidien, pour un trajet en tram ou un goûter.  Le souverain pontife avait en effet décidé une visite surprise aux résidents du centre de L'Arche (association internationale qui accompagne des personnes avec un handicap mental) de Rome en mai 2016, dans le cadre des Vendredis de la miséricorde. Son message : "Ayez le courant d'aller à contre-courant". Il est d'ailleurs devenu le slogan des JMJ Hors Norme qui, à l'occasion de la grand-messe polonaise de 2016, accueillait également des milliers de personnes handicapées, l'Arche répondant ainsi à l'appel lancé par le Vatican.

Le handicap au cœur de son discours

En juin 2016, depuis la place Saint-Pierre, le Pape François dénonçait, devant 20 000 personnes malades et handicapées, à l'occasion du jubilé qui leur était dédié, la dépression, "pathologie de la tristesse" de la société contemporaine et la marginalisation des personnes handicapées, "ce qui est imparfait devant être masqué". La veille, il avait par ailleurs fustigé les curés qui n'accueillent pas tout le monde dans leur église, les invitant à "fermer" leurs portes plutôt de rejeter certains, soulignant également l'importance d'une préparation au sacrement accessible à tous. Peu après son élection, en 2014, il s'était déjà prononcé sur la stigmatisation qui affecte encore dans la société les enfants autistes et leurs familles, en recevant plusieurs milliers d'entre eux au Vatican et encourageant à rompre leur isolement.

Quant au "Tram del papa", il ne deviendra pas relique mais sera remis en service sur le réseau cracovien. La place occupée par le pape sera gardée secrète pour "ne pas provoquer un sentiment de gêne chez les voyageurs", a indiqué Grzegorz Dyrak, directeur des transports municipaux, cité par un quotidien régional.

Réagissez à cet article !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"


Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr

Découvrir Autonom-ease - notre sélection de produits et de solutions pour vous et vos proches