Standing ovation pour 60 artistes handicapés: du grand art !

Résumé : Le public est debout ! 60 artistes handicapés viennent de donner une flamboyante Traviata au Théâtre des Variétés, à Paris. Insolente, émouvante, terriblement drôle, cette version "atypique" convainc que la différence est tout un art !

Par , le 

Réagissez à cet article !

Ils continuent à chanter même le rideau fermé. A rire aussi. Soulagés d'en avoir fini, d'avoir rempli quatre soirs d'affilée le théâtre des Variétés, à Paris. Après une avalanche d'applaudissements qui a fait se lever une salle entière, les artistes peuvent savourer leur succès ! Du 3 au 7 juin 2016, dans le cadre du festival du Futur composé qui met en lumières le talent d'artistes handicapés, cette troupe « atypique » proposait une version très décalée de La traviata. Dans le chœur, les notes ne sont pas toutes au diapason, certaines bouches restent closes mais le même sourire se lit sur tous les visages. Et l'envie d'y être ! Des étoffes agitées tempo allegro font souffler un vent de bonheur sur cet opéra-ballet mené « violon-battant » par l'orchestre Calliopée. Matadors autistes, zingarelles trisomiques, bohémiennes, bourgeois, tous donnent au spectacle un autre visage, une autre voix…

Une soixantaine d'artistes

Ils s'appellent justement le chœur des Vives voix. Une soixantaine de chanteurs et danseurs accompagnent quatre solistes professionnels qui entonnent les couplets de l'opéra de Verdi avec brio et deux danseurs qui interprètent les deux personnages principaux, Violetta et Alfredo. Le ton est délibérément caustique, souvent comique, et les fous rires du public fréquents. Lui est autiste et le dit, quitte à prendre quelques libertés avec le livret d'origine. On se bidonne de bon coeur de la spontanéité de certains choristes qui s'affranchissent des conventions parfois rigides de l'art lyrique avec tant de naturel. Un monument de l'opéra italien revisité en comédie musicale, il fallait oser. Des artistes handicapés sur scène, il fallait oser…

Festival Futur composé : la fête continue

Gilles Roland-Manuel l'a fait. Convaincu que la qualité de leurs prestations est le meilleur moyen de transformer le regard du public, ce médecin psychiatre, fondateur de ce festival, y a rassemblé de nombreuses troupes d'artistes en situation de handicap. Pour cette Traviata flamboyante (album photo en lien ci-dessous), ce sont les comédiens du théâtre du Cristal mais également des jeunes et éducateurs issus d'une quinzaine d'établissements médico-sociaux qui sont réunis sur scène.
Défi assurément relevé comme en témoigne l'enthousiasme dans la salle. Le festival du Futur composé (site en lien ci-dessous), poursuit sa programmation « extra-ordinaire ». Les 29 et 30 juin, ce sont Astéréotypie et les Harry's puis Percujam et les Pachas qui se donnent en concert au Théâtre Monfort. La fête s'achèvera le 1er juillet 2016 à partir de 18h par un spectacle avec Turbulences et Couleur K'fête (sur invitation).

© Emmanuelle Dal'Secco

Réagissez à cet article !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

Sur le web

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"


Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr

Découvrir Autonom-ease - notre sélection de produits et de solutions pour vous et vos proches