Agefiph, j'ai le bon profil !

Nouveau trophée : le Marius, le César de l'audiodescription

Résumé : Après le César, voici le Marius ! Ce prix récompense la meilleure audiodescription d'un film. Les 7 films nominés aux Césars 2018 sont en lice. Verdict lors d'une cérémonie le 28 février 2018.

Par , le 

Lire les réactions et réagissez !

Si je vous dis « trophée et cinéma », vous me répondez… César ? Oscar ? Eh bien non ! La CFPSAA (Confédération française pour la promotion sociale des aveugles et amblyopes) a imaginé un nouveau prix : le Marius. Lors d'une cérémonie, qui aura lieu le mercredi 28 février au CNC (Centre national du cinéma à Paris), sera récompensée la meilleure audiodescription d'un film. Un jury principalement composé de personnes déficientes visuelles évaluera les 7 films nominés par l'académie des César dans la catégorie « Meilleur film » qui ont été révélés le 31 janvier 2018.

Quels critères de choix ?

Le Marius juge la qualité de la transcription audio ; il sera décerné au film dont l'écoute aura permis aux personnes mal et non-voyantes de mieux comprendre les scénarios et d'en évaluer le contenu. Il n'est pas nécessaire d'avoir des compétences ou connaissances cinématographiques. Pour faire son choix, le jury va analyser plusieurs les éléments : les infos écrites à l'écran (générique, noms, années…), la voix (l'intonation et la neutralité), la rédaction (qui doit être simple et concise) mais aussi la cohérence de la description.

Comment ça marche ?

Apparue aux États-Unis en 1975, la transcription audio est une technique qui consiste à insérer un descriptif sonore dans le but d'améliorer la compréhension d'une personne déficiente visuelle. Plus concrètement, les commentaires viennent s'intercaler entre les dialogues et livrent des informations essentielles qui ne peuvent être perçues par l'ouïe. Selon le contexte, l'audiodescription précise des éléments matériels tels que les décors, les paysages, les costumes, les indications écrites (générique, lecture du sous-titrage…) mais également les mouvements et les actions. Elle doit permettre aux personnes ayant des troubles de la vision de percevoir les subtilités et de ressentir les émotions. L'intonation, discrète, entre empathie et neutralité, doit correspondre à l'atmosphère de la scène.

Un programme par jour

En 2000, Arte a été la première chaîne à diffuser des programmes audiodécrits. En 2008, c'est au tour de TF1. En septembre 2009, la chaîne publique France 2 audiodécrit pour la première fois un épisode de l'émission Rendez-vous en terre inconnue avec le chanteur non-voyant Gilbert Montagné. La convention de l'audiodescription établie avec le CSA oblige les télévisions privées numériques dont l'audience moyenne est supérieure à 2,5% à audiodécrire leurs programmes. Pour le cas des chaînes publiques, cette obligation est directement intégrée dans le contrat d'objectifs et de moyens. Depuis 2013, quasiment un programme par jour est proposé avec ce service. Seulement un programme ?

Lire les réactions et réagissez !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Juliette Lamy , journaliste Handicap.fr"


Commentaires

Réagissez à cet article

Le 05-02-2018 par Walter Salens :
Un aveu: je ne me suis jamais donné la peine de tester l'audiodescription. Mes excuses: je regarde peu la télé, je suis vieux avec de bonnes lunettes... Promis je m'y mets avant la fin de la semaine, yeux fermés. En Val d'Oise petite neige; il était temps

Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr