Retrouvez plus de 25000 offres d'emploi sur le salon Hello Handicap Retrouvez plus de 25000 offres d'emploi sur le salon Hello Handicap Retrouvez plus de 25000 offres d'emploi sur le salon Hello Handicap

Une accueillante familiale entame une grève de la faim

"Un travail 24h/24, payé 3h ?", s'insurge Thérèse Bauwens. Cette accueillante familiale du Nord a entamé une grève de la faim le 5 février 2022 pour dénoncer la faible rémunération de la profession. Elle réclame d'être payée au minimum 6h par jour.

• Par

Thèmes :

Commentaires1 Réagissez à cet article
Illustration article

"On veut des salaires décents." Thérèse Bauwens, accueillante familiale, est en grève de la faim depuis le 5 février 2022 à Lourches (Nord), où elle a reçu le samedi 12 le soutien de collègues pour dénoncer la faible rémunération de cette profession. Agée de 69 ans, elle accueille chez elle deux personnes âgées et une personne en situation de handicap.

556 euros de frais d'entretien : "insuffisant"

"Je demande l'augmentation de nos salaires, on travaille 24 heures sur 24, 365 jours par an, et je suis payée entre 2,5 et 3 heures de Smic par jour par personne accueillie", dénonce Thérèse Bauwens. Son travail consiste à "faire les courses, les repas, les toilettes, les soigner, organiser des activités quotidiennes, des sorties, recevoir les familles etc.", explique-t-elle. Elle affirme ne boire "que du café" depuis une dizaine de jours et s'est installée dans son garage, tandis qu'une collègue la remplace à son domicile. Aujourd'hui, "nous réclamons une rémunération de six heures par jour, nous ne sommes pas trop gourmands, une uniformisation des rémunérations sur le territoire (cela varie en fonction des départements) ainsi que l'augmentation des frais d'entretien", versés aux accueillants pour la prise en charge de leurs hôtes, explique-t-elle devant son garage où une trentaine de collègues sont venus la soutenir.

"556 euros de frais d'entretien par mois" et par personne accueillie "pour acheter de la viande, les produits d'hygiène, d'entretien, pour l'électricité, le chauffage, l'eau, les transports... On n'y arrive pas", souffle-t-elle, devant une pancarte "Que faudra-t-il pour que le gouvernement se penche sur les familles d'accueil ?". "On ne veut pas devenir des fossoyeurs", insiste-t-elle, en référence au livre-enquête du journaliste Victor Castanet dénonçant les pratiques du groupe Orpea dans ses Ehpad.

8 789 accueillants familiaux en France

La France compte 8 789 accueillants familiaux selon l'Institut de formation, de recherche et d'évaluation des pratiques médico-sociales, qui s'occupent de 13 810 personnes. Le Nord, le deuxième département le plus accueillant juste après La Réunion (article en lien ci-dessous), en compte 500 selon le Département, au fait des revendications de Mme Bauwens. Un accueillant familial peut accueillir à domicile jusqu'à trois personnes. Il doit obtenir un agrément auprès du Département qui a une durée de cinq ans, renouvelable. Il doit disposer notamment de conditions d'accueil adaptées avec une chambre d'au moins neuf m2 pour chaque hôte, qui doit aussi avoir libre accès aux pièces communes.

© Thérèse Bauwens

Partager sur :
  • LinkedIn
  • Twitter
  • Facebook
« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2022) Agence France-Presse.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations ».

Commentaires1 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr vous suggère aussi...
1 commentaire

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.