Aphasie : création d'un diplôme d'aidant téléphonique

Un diplôme pour former des accompagnants chargés d'assister les personnes aphasiques lors de conversations téléphoniques ? C'est l'initiative soutenue par la Fédération française des télécoms. Inscription possible dès maintenant pour septembre 2019 !

13 juin 2019 • Par

Thèmes :

Besoin d'aide pour téléphoner ? Près de 300 000 Français seraient aphasiques et souffriraient d'une perte partielle ou totale du langage à la suite d'une lésion cérébrale. Pour eux, passer un simple coup de fil est une épreuve. Pour y remédier, la Fédération française des télécoms (FFTélécoms) s'engage auprès de la Fédération nationale des aphasiques de France (FNAF) pour créer, à la rentrée 2019, le premier diplôme universitaire de formation des accompagnants chargés d'assister les personnes aphasiques lors de leurs conversations téléphoniques. Un gain d'autonomie non négligeable et un pas vers l'accessibilité du numérique au plus grand nombre.

Formation d'un an

D'une durée d'un an, le « DU de communication et aide à la communication avec des personnes aphasiques » est destiné aux étudiants en médecine ou en sciences humaines et sociales mais aussi aux professionnels travaillant dans un centre relais. Une trentaine d'interprètes seront ainsi formés chaque année. Intéressés ? Il est désormais possible de s'inscrire pour la rentrée de septembre 2019 (lien ci-dessous). Ces professionnels seront ensuite intégrés au centre relais téléphonique dont bénéficient les sourds et malentendants, piloté par les opérateurs de la FFTélécoms (Bouygues Telecom, Euro-Information Telecom, La Poste Mobile, Orange et SFR).

Communication accessible

D'autre part, depuis le 8 octobre 2018, ces derniers proposent à leurs clients une heure gratuite par mois de « communication accessible » en langue des signes française, langage parlé-complété ou encore un système de sous-titrage des conversations. Dans un second temps, la Fédération s'engage à « ouvrir un service dédié aux personnes aphasiques, dans le cadre du Centre relais de communications interpersonnelles en juin 2020 ». « Une première mondiale », affirme-t-elle.

Illustration article
Partager sur :
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Cassandre Rogeret, journaliste Handicap.fr"

Commentaires0 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr vous suggère aussi...
0 commentaire

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.