Autisme : la greffe de selles, grands espoirs ?

La greffe de selles pour diminuer les symptômes de l'autisme ? Il ne s'agit pas d'une nouvelle rumeur mais d'une avancée scientifique majeure. 18 patients ont pris part à une étude américaine innovante. Résultat : des améliorations significatives.

2 mai 2019 • Par

Thèmes :

Illustration article

« L'intestin, notre deuxième cerveau ». Chaque année, de nouveaux livres vantent les mérites de cet organe, qui dévoilent des théories aussi originales que novatrices. Et si celle qu'on appelle trivialement « la greffe de selles » permettait de diminuer les symptômes de l'autisme ? Le lien ? Les troubles du spectre de l'autisme (TSA) résultent d'anomalies du neurodéveloppement et se manifestent par des troubles de la communication, des stéréotypies comportementales mais aussi des complications gastro-intestinales. Or, de nombreuses études mettent en lumière le lien entre le cerveau et l'intestin. Des chercheurs américains de l'Arizona state university ont travaillé sur une approche inédite communément appelée « transplantation de microbiote fécal » -mais qui a d'autres noms- qui consiste à introduire des selles d'un donneur sain dans le tube digestif d'un patient receveur afin de rééquilibrer la flore intestinale altérée de l'hôte. Cette dernière est constituée de « deux kilos de micro-organismes et joue un rôle majeur dans les fonctions digestive, métabolique, immunitaire et neurologique », explique l'Inserm (Institut national de la santé et de la recherche médicale). Une découverte qui pèse lourd !

Baisse des problèmes intestinaux

Ces chercheurs sont partis du constat que de nombreux enfants avec autisme présentaient une dysbiose, c'est-à-dire un déséquilibre de ce « microbiote intestinal ». Leur étude, publiée dans la revue Scientific Reports (en lien ci-dessous, en anglais), révèle que cette transplantation permet de corriger cette anomalie en introduisant des bactéries bénéfiques (non pathogènes) dans l'intestin et en augmentant la diversité bactérienne. La MTT (Microbia transfer therapy ou thérapie de transfert de microbiote) comprend dix semaines de prétraitement avec un antibiotique (vancomycine), un nettoyage intestinal, un suppresseur d'acide gastrique et un transfert du microbiote fécal quotidien pendant sept à huit semaines. 18 enfants de 7 à 17 ans ont suivi ce traitement. Pour évaluer l'impact sur le long terme, ils ont subi une série d'examens physiologiques et psychiatriques avant et à l'issue du traitement. Résultat : deux mois après, les participants ont constaté une réduction de 80 % de leurs problèmes gastro-intestinaux. Deux ans plus tard, ils présentaient toujours une baisse moyenne de 58 % par rapport au niveau initial. Et ce n'est pas tout…

Réduction des symptômes du TSA

Les symptômes « typiques » de l'autisme, tels que la difficulté à communiquer ou encore la répétition de gestes, se sont également améliorés. Au début de l'étude, 83 % des enfants étaient considérés « autistes sévères », contre 17 % deux ans plus tard. Mais comment évaluer cette baisse ? Des professionnels se sont servis de l'outil CARS (Childhood autism rating scale) ou échelle d'évaluation de l'autisme infantile. Elle s'appuie sur quinze items comportementaux (relations sociales, imitation, réponses émotionnelles, utilisation du corps et des objets, communication verbale et non verbale…), notés de 1 à 4, et comprend un entretien avec la famille. Plus le score obtenu est faible, moins l'enfant présente des caractéristiques autistiques et vice-versa.

Un résultat encourageant mais qui nécessite des ajustements en vue d'être approuvé par les autorités sanitaires américaines. Les chercheurs envisagent notamment d'affiner la posologie et le dosage et de déterminer les facteurs (médication, influence de la nourriture) qui pourraient prolonger les bénéfices dans le temps.

© Stocklib / natalimis

Partager sur :
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Cassandre Rogeret, journaliste Handicap.fr"

Commentaires0 Réagissez à cet article

Thèmes :

0 commentaire

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.