Autotest Covid: gratuit pour les pro du handicap au domicile

Les autotests nasaux pour détecter la Covid sont arrivés en pharmacie le 12 avril 2021 au prix de 6 €. Mais ils sont gratuits pour les professionnels intervenant auprès des personnes âgées et handicapées à domicile. Deux tests par semaine préconisés.

• Par

Thèmes :

Commentaires0 Réagissez à cet article

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Illustration article

Un mois après le feu vert de la HAS (Haute autorité de santé), les autotests nasaux sont enfin arrivés dans les pharmacies le 12 avril 2021. Les Français de plus de 15 ans vont pouvoir vérifier eux-mêmes s'ils ont la Covid-19, à l'aide d'un écouvillon introduit dans le nez s'ils n'ont pas de symptômes et ne sont pas personnes contacts. Dans les autres cas, ce nouvel outil ne doit pas se substituer aux tests PCR réalisés par des professionnels, plus fiables. Vendus au prix de 6 euros maximum jusqu'au 15 mai, puis 5,2 euros ensuite, les autotests ne sont pas remboursés par l'Assurance maladie. Certains publics pourront néanmoins bénéficier de la gratuité, selon l'arrêté du 10 avril 2021 (en lien ci-dessous). « L'enjeu est d'aller chercher les publics qui ne vont pas vers les tests », explique le ministère de la Santé, parmi lesquels travailleurs sociaux, auxiliaires de vie et accueillants de personnes handicapées…

Gratuit pour qui ?

  • Les salariés de services à domicile intervenant auprès de personnes âgées ou en situation de handicap, à savoir les services d'aide et d'accompagnement à domicile (SAAD), les services polyvalents d'aide et de soins à domicile (SPASAD), les services de soins infirmiers à domicile (SSIAD), les services d'accompagnement à la vie sociale (SAVS), les services d'accompagnement médico-social pour adultes handicapés (SAMSAH) et les services d'éducation spéciale et de soins à domicile (SESSAD).
  • Les salariés de particuliers employeurs intervenant auprès de personnes âgées ou en situation de handicap pour des actes essentiels de la vie.
  • Les accueillants familiaux mentionnés à l'article L. 441-1 du Code de l'action sociale et des familles accompagnant des personnes âgées ou en situation de handicap.

Comment se les procurer ?

Selon une note de la Direction générale de la santé, ces autotests seront délivrés gratuitement à ces professionnels sur présentation d'une pièce d'identité et de l'une des pièces justificatives suivantes :

  • Le courriel ou courrier de l'URSSAF pour les salariés de particuliers employeurs et les accueillants familiaux.
  • Un bulletin de salaire récent (moins de trois mois) pour les salariés de services à domicile.
  • Un bulletin de salaire CESU récent (moins de trois mois) pour les salariés de particuliers employeurs.
  • Un exemplaire du relevé mensuel des contreparties financières récent (moins de trois mois) pour les accueillants familiaux.

Combien de tests ?

La Direction générale de la santé préconise pour ces professionnels qui n'ont pas encore été vaccinés de réaliser deux tests par semaine. Ils pourront donc s'en procurer gratuitement, au nombre de dix maximum par mois.

Pas de panique s'ils ne sont pas disponibles dans votre pharmacie ce lundi. Ces autotests « vont se déployer progressivement dans des milliers d'officines tout au long de la semaine », a fait savoir le ministre de la Santé, Olivier Véran. « Nous allons devoir former nos patients aux bons gestes. Il faut enfoncer le coton-tige de quatre centimètres dans le nez, ce n'est pas rien, et ne pas oublier de tourner ! », explique le président du syndicat de pharmaciens USPO, Gilles Bonnefond.

Partager sur :
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Handicap.fr. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, sans accord. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"

Commentaires0 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Handicap.fr vous suggère aussi...
0 commentaire

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.