CNCPH : mandat repoussé mais annonces attendues

3 mois de plus pour le CNCPH. Son actuelle mandature est repoussée au 20 janvier 2020. Lors de la séance du 22 octobre 2019, le nom du nouveau président et son cap doivent être dévoilés. Vers plus de représentativité des personnes handicapées ?

21 octobre 2019 • Par

Thèmes :

Illustration article

Encore un report pour le CNCPH (Conseil national consultatif des personnes handicapées). Renouvelé tous les trois ans, il devait voir sa nouvelle mandature démarrer en avril 2019 mais les choses ont traîné et elle a été repoussée au 22 octobre. Mais un nouveau décret paru le 18 octobre, proroge ce mandat de trois mois supplémentaires, jusqu'au 20 janvier 2020, afin « de permettre la réforme de cette instance nationale de consultation ainsi que le réexamen des modalités de fonctionnement du Conseil avant la nomination de ses nouveaux membres pour un nouveau mandat ».  

Un nouveau cap ?

La séance plénière du 22 octobre doit être l'occasion pour la secrétaire d'Etat au Handicap, Sophie Cluzel, d'annoncer le nom du futur président qui sera chargé de préparer cette nouvelle mandature, en remplacement de Dominique Gillot, ainsi que les grandes orientations prises pour la nouvelle configuration du conseil suite aux 187 propositions du rapport Radians/Michels rendu en juillet 2019 (article en lien ci-dessous). Dans le cadre de la 5ème Conférence nationale du handicap (CNH) l'un des cinq chantiers lancés pour proposer des mesures destinées à améliorer la vie des personnes en situation de handicap avait, selon le gouvernement, « comme objectif de réfléchir aux moyens d'assurer une meilleure participation des personnes en situation de handicap à la construction des politiques publiques ». Le CNCPH pourrait également changer de nom pour devenir le Haut conseil aux personnes handicapées.

Et la conférence nationale du handicap ?

En attendant, un autre grand rendez-vous peine lui aussi à s'inscrire dans le calendrier. La Conférence nationale du handicap devait être clôturée par le président de la République en juin 2019 à l'Elysée, avant d'être évoquée à l'automne. Mais, depuis, rien de neuf à l'horizon ! Pourquoi pas une date « symbolique », celle de la première semaine de décembre à l'occasion de la Journée mondiale des personnes handicapées (le 3 décembre) ? « Non », annonce Sophie Cluzel, le 22 octobre 2019, « l'agenda d'Emmanuel Macron étant chargé avec l'actualité internationale ». « Elle sera probablement repoussée courant janvier. »

Partager sur :
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Handicap.fr. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, sans accord. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"

Commentaires0 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr vous suggère aussi...
0 commentaire

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.