Soutenez Handicap.fr et la presse indépendante Soutenez Handicap.fr et la presse indépendante Soutenez Handicap.fr et la presse indépendante

Thierry, 75 ans, le doyen des Français avec Trisomie 21 ?

A 75 ans, Thierry serait le doyen des Français porteurs de trisomie 21. Il répand sa joie dans l'EHPAD où il vit depuis 2016. Il y a encore quelques décennies, l'espérance de vie avec ce handicap était seulement d'une dizaine d'années.

13 décembre 2018 • Par

Thèmes :

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Illustration article

Suite à la publication de cet article, nous avons été alertés sur le fait que Michel, un Gersois de 80 ans, était probablement le doyen des Français porteurs de trisomie 21. 

Il y a encore 50 ans, les personnes avec trisomie 21 vivaient une douzaine d'années, guère plus. Grâce aux progrès de la médecine, leur espérance de vie se situe, aujourd'hui, entre 50 et 60 ans, et certaines dépassent même les 70 ans. C'est le cas de Thierry Langerock, 75 printemps, qui vit dans un EHPAD (établissement d'hébergement pour les personnes âgées dépendantes) du Lot-et-Garonne. Le doyen des porteurs de trisomie 21 français est devenu la mascotte de la résidence Bellevue de Duras, dans laquelle il coule des jours heureux depuis 2016. Très attachant, il fait littéralement « craquer » les soignants… et surtout les soignantes !

Champion de natation

Thierry est le cadet d'une fratrie de trois enfants. Il vit une enfance heureuse, va à l'école puis apprend à lire dans un IME (Institut médico éducatif) de Paris. A l'âge de 12 ans, il est reçu par le professeur Lejeune qui a donné son nom à la fondation éponyme dédiée à la recherche sur la trisomie 21. A l'adolescence, il acquiert une certaine autonomie qui lui permet de se déplacer seul et de prendre les transports en commun. Il intègre un CAT (Centre d'aide par le travail), ravi de travailler au conditionnement de parfums et de pièces de voiture. Sa mère le soutient dans chacune de ses décisions et participe, en parallèle, à la création de services et d'institutions spécialisés (IME, ESAT…). Elle fait aussi appel à une nourrice qui le choie pendant près de 60 ans, l'encourage à peindre et à faire de la musique. Parmi ses nombreux talents, la natation le mènera aux « Special olympics » (Jeux olympiques spéciaux), une compétition qui permet aux personnes en situation de handicap mental de s'épanouir par le sport. A la mort de sa mère, il quitte le nid familial pour s'installer dans un foyer de vie. Mais, au bout de 6 ans, il est prié de quitter l'établissement ; sa sœur Nicole trouve alors la résidence Bellevue dans laquelle il vit depuis 2 ans.

Une gentillesse à toute épreuve

Tout n'a pas toujours été rose pour Thierry… « Au départ, il n'était pas accepté par tout le monde », explique sa sœur au journal Le Républicain Lot-et-Garonne. Mais, tel un caméléon, il a su s'adapter et conquérir « le cœur » du personnel et des résidents. Il diffuse la bonne parole dans les couloirs de l'établissement et adresse des paroles bienveillantes à ceux qui ont un petit coup de mou. Rien ne lui échappe ! Très attentionné avec les autres pensionnaires, il veille à ce que ses compagnons ne manquent de rien, toujours prêt à faire des « bisous sur le front » en cas de besoin. A ses heures perdues, il s'essaye à l'animation. Les jours de fête, il s'empare du micro et rappelle à tout le monde à quel point il est heureux et combien il les aime. Son tempérament chaleureux l'a mené à siéger au conseil de la vie sociale de l'établissement.

Avec quatre ans de plus que Thierry, Kenny Cridge est la personne avec trisomie 21 la plus âgée au monde ; en février 2019, cet Américain soufflera ses 79 bougies. Un record incrit dans le Guinness book qui donne de l'espoir à environ 60 000 personnes vivant avec ce handicap en France.

Partager sur :
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Cassandre Rogeret, journaliste Handicap.fr"

Commentaires2 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Handicap.fr vous suggère aussi...
2 commentaires

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.