Une "eau de javel" pour guérir l'autisme? Attention danger!

Produit miracle pour "guérir" l'autisme ? Un site américain lance l'alerte. Il s'agit d'un mélange nocif à base de dioxyde de chlore, responsable de graves problèmes de santé et de deux décès. Des parents continuent pourtant à croire à ses vertus.

28 mai 2019 • Par

Thèmes :

Illustration article

Soigner l'autisme ou le cancer grâce à un agent blanchissant de la "famille" de l'eau de Javel (*) ? Ce « remède miracle » a déjà fait de nombreux ravages et continue de se propager… Cette méthode d'apprenti-sorcier, répandue essentiellement aux Etats-Unis et au Mexique, appelée Miracle Mineral Solution, soit Solution minérale miraculeuse (MMS), a notamment été divulguée par Kerri Rivera. Dans son premier livre, Healing the symptoms known as autism, elle affirme que cette potion a permis de « soigner » 191 enfants avec autisme. L'ouvrage connaît un vif succès et se répand sur les réseaux sociaux. Fin mai 2019, le site américain Business Insider, qui a mené l'enquête, révèle que des dizaines de vidéos YouTube font la promotion de effets du MMS sur « la plupart des maladies connues de l'Homme ». Or le produit est composé de trois substances : le chlorite de sodium, un acide ordinaire et le DMSO (diméthylsolfoxyde). Un mélange explosif qui a déjà causé deux décès et de graves problèmes de santé…

Gouvernement lance l'alerte

« Le MMS a tué ma femme », affirme l'époux de l'une des victimes, décédée « quelques heures » seulement après avoir ingéré le « médicament ». Mais les créateurs du produit continuent de vanter ses effets « miraculeux ». En 2010, le gouvernement américain avait déjà alerté la population suite à « de nombreux » signalements. La Food and drug administration (administration des denrées alimentaire et des médicaments) souligne également que « ce puissant agent de blanchiment utilisé pour le décapage des textiles et traitement de l'eau industrielle (…) peut provoquer des nausées, des vomissements, des diarrhées et des symptômes de déshydratation sévère ».

Parents prêts à tout

L'ouvrage charlatanesque de Kerri Rivera, en vente depuis plus de 6 ans sur Amazon, a récemment été supprimé par le géant de la librairie en ligne (article en lien ci-dessous). De même, après l'enquête de Business Insider US, YouTube a fait retirer certaines vidéos faisant l'apologie de cette « mixture ». Malgré la polémique, des familles continuent d'y croire et attestent de la « guérison » de leur enfant… Ces méthodes pseudoscientifiques se répandent dans le champ de l'autisme où des parents, souvent à bout, se montrent prêts à tout… Selon le CDC (Centres pour le contrôle et la prévention des maladies) américain, près du tiers d'entre eux auraient ainsi déjà essayé des traitements non recommandés par des pédiatres et 10% pourraient tester des pratiques potentiellement dangereuses. Une Américaine a notamment tué son enfant avec autisme en lui donnant de l'eau de javel parce qu'elle l'avait lu sur Facebook.

© Stocklib / wckiw

(*) un certain nombre d'agents blanchissants sont regroupés en anglais  sous le terme de "Bleach". On trouve parmi ceux-ci l'eau de javel mais aussi le dioxyde de chlore dont on parle ici et  qui sert notamment d'agent de blanchiment pour les pâtes à papier et les textiles.

Partager sur :
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Cassandre Rogeret, journaliste Handicap.fr"

Commentaires1 Réagissez à cet article

Thèmes :

1 commentaire

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.