Des milliers d'offres d'emploi vous attendent Des milliers d'offres d'emploi vous attendent Des milliers d'offres d'emploi vous attendent

Exploit : un exosquelette sur le semi-marathon de Paris

Le 1er mars 2020, le jeune paraplégique Anthony Estève va parcourir les 500 derniers mètres du semi-marathon de Paris en autonomie et surtout debout... avec un ReWalk ! Il est le premier Français à remarcher grâce à un exosquelette.

• Par

Thèmes :

Commentaires0 Réagissez à cet article

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Illustration article

Dernière minute du 29 février 2020

Le semi-marathon de Paris ayant été annulé à cause de l'épidémie du Coronavirus, Anthony Estève repousse son exploit à septembre 2020, date à laquelle l'événement pourrait être reporté. 

Article initial du 24 février 2020

Un concurrent pourrait faire sensation le 1er mars 2020 sur l'Harmonie Mutuelle Semi de Paris. Anthony Estève s'apprête à relever un pari fou. Ce jeune paraplégique parcourra les 500 derniers mètres de ce semi-marathon en autonomie grâce à un exosquelette. Il ne vise pas le podium mais promet une performance hors-norme. Premier français paraplégique à remarcher grâce à un exosquelette, il s'offre une sacrée revanche…

Une expérience inédite

En 2014, Anthony fait une chute de près de 15 mètres. Il a 22 ans. Paraplégique, il ne rêve que d'une chose : pouvoir remarcher. Le combat est rude pour le jeune homme et les étapes douloureuses. Il doit renoncer au foot, à certains loisirs… Mais, grâce à un entourage bienveillant, un mental à toute épreuve et six mois de rééducation, il finit par s'accommoder de son handicap et retrouve peu à peu sa vie d'avant, y compris professionnelle. Trois ans après son accident, il est le premier Français à être sollicité pour un défi inédit : tester le ReWalk (Remarche, en français), vendu par Harmonie Médical Service. Anthony, sportif dans l'âme, y voit la plus belle des opportunités pour pouvoir se redresser, et cette expérience va donner un nouveau sens à sa vie. En reproduisant les mouvements de la hanche et du genou, ce « partenaire » lui permet de faire un pas, puis un autre. Anthony marche ! La formation est longue et les efforts déployés intenses mais le jeune homme finit par prendre possession de cette innovation, au point de s'en servir régulièrement et d'en devenir un ambassadeur inconditionnel. Il a perdu 10 kilos depuis qu'il l'utilise et, grâce à une verticalisation active et une stimulation musculaire, observe un regain de sensations.

Ultra-motivé

Cette aventure passionnante, Anthony souhaite la partager ; il décide donc de prendre une disponibilité d'un an « pour vivre 100 % ReWalk ». Un job à plein temps qui le mène à travers la France pour faire des démonstrations de son « binôme ». Pour maintenir son équilibre et marcher seul, il s'aide de ses bras et de béquilles, avec une personne à proximité pour le parer.  Un boîtier de commande fixé à son poignet lui permet de passer d'une posture à l'autre. Pour se donner toutes les chances de réussite sur la dernière ligne droite du Semi de Paris, il s'entraîne plusieurs heures par jour au sein du centre de rééducation de la Tour de Gassies, à Bordeaux. A travers un tel challenge, ce pionnier entend convaincre « qu'une personne paraplégique peut aussi participer à une course à pied en 'marchant' et de façon autonome, et surtout relever la tête ! ». Ultra-motivé et confiant, Anthony promet déjà de s'engager sur d'autres compétitions. « A terme, j'ai pour objectif d'avoir mon propre ReWalk, totalement adapté à ma morphologie et mon potentiel », confie-t-il.

Un semi accessible à tous

44 000 coureurs sont attendus le 1er mars sur l'Harmonie Mutuelle Semi de Paris. Pour la première fois, il accueille la course des Championnats de France Handisport. Les élites en fauteuil bénéficieront d'un départ anticipé. Quant aux athlètes handisport debout (malvoyants, malentendants, amputés…), ils prendront le départ au cœur du peloton, afin de partager la même expérience que les athlètes valides. Plusieurs teams joëlettes de 6 à 8 personnes sont également engagées sur la course, et notamment Anis, une jeune autiste de 11 ans.  Dans le cadre de la web-série Harmonie Heroes, Estelle Denis, animatrice télé, et Stéphane Diagana, champion du Monde du 400m haies, participeront à la course les yeux bandés avec un guide (article en lien ci-dessous). L'animateur de ce programme, Théo Curin, le jeune champion de para-natation, prendra également part à la course. De quelle manière ? Réponse le jour J…

Partager sur :
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"

Commentaires0 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Handicap.fr vous suggère aussi...
0 commentaire

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.