Italie : faux handicapé, il avait même rencontré le pape

Douze années durant, il était parvenu à duper tout le monde : proches, médias et même le Vatican, où le pape François l'avait reçu pour une audience. Le faux paraplégique a finalement été arrêté 2019 par la police de Florence pour fraude aggravée.

11 avril 2019 • Par

Thèmes :

Illustration article

Tout commence en 2007, révèle La Repubblica, lorsque ce cinquantenaire décide de simuler un accident : il demande à l'un de ses amis de faire semblant de le renverser en voiture. Il parvient ensuite à produire un faux certificat médical, avec lequel il trompe tous les médecins qu'il verra par la suite. La supercherie va plus loin encore. En 2014, il ne peut s'empêcher d'écrire au pape François, lui narrant dans une longue lettre les difficultés de son quotidien d'invalide. Touché par le récit, le souverain pontife accepte de le recevoir pour une audience papale. L'instant est immortalisé par un photographe. Devant les médias, le faux paraplégique apparaît ému : "Le pape m'a rouvert le Ciel", avait-il alors déclaré.

Affaiblir ses jambes

L'enquête, dirigée par le parquet de Florence, démontre que l'homme a au total touché 137 000 euros de pension d'invalidité. Pour maximiser ses chances, il se déplaçait presque exclusivement en fauteuil roulant et procédait même à des injections de lidocaïne dans ses jambes afin de les affaiblir musculairement. Las, trahi par de nombreuses photos et vidéos prises à son insu par les policiers de Florence, Roberto Guglielmi a dû abandonner son personnage d'invalide souffrant. Le précieux témoignage de son ancienne aide à domicile a confirmé les résultats de l'enquête : chez lui, l'homme était complétement valide. A la sortie d'un avion, tandis qu'il descendait l'escalier sans aucune difficulté, il a finalement été interpellé le 9 avril 2019 par les policiers.

Partager sur :
« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2019) Agence France-Presse.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations ».

Commentaires0 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr vous suggère aussi...
0 commentaire

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.