Maison des poupées de Disneyland : 2 figurines handicapées

Attraction phare de Disneyland, "It's a small world" s'ouvre à la diversité. Le parc californien d'Anaheim a dévoilé le 11 novembre 2022 deux figurines en fauteuil roulant au sein de la Maison des poupées. Elles seront présentes à Paris en 2023.

• Par

Thèmes :

Commentaires0 Réagissez à cet article

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Illustration article

C'est l'attraction historique du parc Disneyland. « It's a small world » et sa célèbre musique entêtante propose depuis 1966 une croisière en barque à travers un monde féérique composé de poupées en costumes traditionnels des quatre coins de la planète. Le manège, censé représenter la diversité et la fraternité universelle, avait jusqu'alors une pièce manquante : l'image du handicap. Il aura fallu attendre plus de cinquante ans pour corriger cet « oubli ». A Anaheim, en Californie, dans l'un des cinq royaumes de Mickey au monde, deux nouvelles figurines en fauteuil roulant sont entrées le 11 novembre 2022 dans la Maison des poupées. Elles complètent les 300 personnages « audio-animatroniques » déjà existants. L'attraction n'avait pas connu pareil changement depuis 2009. L'une des poupées handicapées est désormais intégrée au décor sud-américain, digne d'un tableau de Frida Kalho. L'autre, apparaît lors de la grande finale de l'attraction.

Disneyland Paris, bientôt équipé

« Elles participent aux même titre que leurs pairs non handicapés, au lieu d'être décrites comme limitées ou incapables en raison d'un handicap », a déclaré auprès de la chaîne américaine CNN, Jill Houghton, présidente de l'association Disability:IN, qui promeut l'inclusion des personnes handicapées dans les entreprises. « Nous devons en voir davantage dans la culture pop, les parcs à thème et les divertissements si nous voulons être vraiment représentatifs du plus grand groupe minoritaire au monde », a-t-elle ajouté. Cette nouveauté devrait essaimer dans d'autres parcs en 2023, notamment Walt Disney World à Orlando (Floride) et Disneyland Paris (France) où des travaux de rénovation se poursuivent depuis plusieurs mois.

La diversité dans les marques de jouets

Lego, Playmobil, Mattel et maintenant Disney… Depuis plusieurs années, les multinationales du jouet s'ouvrent à la diversité. A l'occasion des Jeux de Tokyo 2020, le Comité paralympique canadien lançait son kit lego inclusif à imprimer, avec vingt pièces personnalisées représentant des personnes en situation de handicap ou du para sport (article en lien ci-dessous). En 2022, Barbie soufflait ses 60 bougies ; pour l'occasion, la jolie blonde bouleversait les diktats de la beauté avec deux nouvelles recrues : une en fauteuil roulant, l'autre amputée, aux côtés d'un Ken atteint de vitiligo (article en lien ci-dessous). Des marques qui « se jouent » des préjugés ?

©Disneyland Paris news (sur twitter)

Partager sur :
  • LinkedIn
  • Twitter
  • Facebook
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Clotilde Costil, journaliste Handicap.fr"

Commentaires0 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.