Elle boucle le marathon de New-York avec des béquilles

Courir un marathon est éprouvant, le faire avec des béquilles est herculéen. C'est l'exploit réalisé par Hannah Gavios. À peine âgée de 25 ans, la jeune femme, partiellement paralysée, prouve que la détermination est la clé de tous les succès.

12 novembre 2018 • Par Handicap.fr / Margot Blachon

Thèmes :

Commentaires1 Réagissez à cet article

Hannah Gavios impose le respect après avoir réussi à boucler le marathon de New-York. Comme 50 000 coureurs, elle s'est présentée le dimanche 4 novembre 2018 sur la ligne de départ pour s'élancer sur 42,195 kilomètres à travers la Grosse pomme, avec ses béquilles.

Récit d'un accident

Âgée de 25 ans, Hannah est une passionnée de voyage. Elle parcourt le monde, seule, à la découverte de nouvelles cultures et de nouveaux paysages, en donnant des cours d'anglais. En 2016, alors qu'elle est en voyage en Thaïlande, elle s'égare en voulant trouver son hôtel. Un homme lui propose son aide avant qu'elle ne s'aperçoive de son comportement louche et insistant. Pour lui échapper, elle rebrousse chemin dans la nuit et chute de plus de 45 mètres du haut d'une falaise. Incapable de bouger, elle passe une nuit à même le sol : « J'ai vraiment cru que j'allais mourir. J'étais un vrai légume, je me sentais vulnérable, je ne pouvais plus bouger. ». Au lendemain de ce calvaire, elle est secourue. À l'hôpital, on lui annonce qu'elle souffre d'une fracture du dos.

A force de travail

Le traumatisme médullaire la rend incapable d'utiliser ses pieds, ses orteils ou même ses tibias. Pour autant, Hannah ne baisse pas les bras : « Je vis au jour le jour. Je suis contente que mes jambes ne soient pas cassées. ». À force de travail et de détermination, elle récupère un maximum de mobilité et, à l'aide de béquilles, retrouve la sensation d'être debout et de se déplacer en marchant. Inspirée par de nombreux handisportifs, Hannah décide en début d'année de s'inscrire au marathon de New-York.

En 11 heures

Sous un tonnerre d'encouragements, la jeune femme a achevé sa course en onze heures. « Je ne m'attendais pas à tant de monde, a réagi la jeune femme dans le New York Post. Ça montre juste que ma ville me soutient. Ma ville est fantastique, de m'attendre ici. ». C'est au nom de la fondation Christopher et Dana Reeve qu'Hannah a réalisé cet exploit. Ce sont ainsi 16 000 dollars qui ont été récoltés pour faire avancer la recherche sur les blessures de la moelle épinière.

© Courtesy Hannah Gavios Pinterest

Illustration article Partager sur :
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Margot Blachon , journaliste Handicap.fr"

Commentaires1 Réagissez à cet article

Thèmes :

1 commentaire

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.